Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 août 2009 1 10 /08 /août /2009 22:22


A l’issue de la conciliation qui s’est déroulée mercredi dernier au CNOSF, le dossier du jeune international togolais (17 ans) a été placé en délibéré.


Senah Mango, le défenseur central de l’OM, a été suspendu par la Fédération française de football en janvier dernier. La LFP a pris acte de cette décision en mars. Les deux instances s’appuient sur l’article 19 des statuts de la FIFA qui interdit les transferts internationaux de mineurs.


Lors de la conciliation, Senah Mango était représenté par son avocat personnel, Me Michel Pautot, ainsi que par celui de l’OM, Prosper Abega. La LFP quant à elle était présente par le biais de Vincent Ponsot, le responsable du juridique de la Ligue.


« J’ai soulevé plusieurs problèmes », a souligné Me Pautot, en sortant du Comité national olympique et sportif français (CNOSF). « A commencer par la position incohérente de la LFP. D’un côté, Jean-Pierre Klein, le président de la commission d’appel de la Ligue reconnaît que nous menons un combat juste. Mais de l’autre, cette même Ligue suspend la licence du joueur. Il y a de gros trous d’air à la LFP ! »


« Par ailleurs, a ajouté Me Pautot dans La Provence, j’ai demandé à ce que Senah Mango joue dès maintenant en vertu de l’accord de Cotonou et de l’arrêt Malaja, cela sans attendre sa majorité car ce joueur a un titre de séjour et un contrat de travail avec l’OM. Agir à l’encontre de ces décisions est une atteinte aux Droits de l’Homme et des travailleurs. »


Pour en savoir plus :


- Senah Mango, prisonnier du droit

Partager cet article

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article

commentaires