Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2013 1 16 /09 /septembre /2013 16:45

 

 

Révélation de la tournée asiatique des Red Devils cet été, le très prometteur milieu offensif de Manchester United (18 ans) va devoir prochainement faire un choix de sélection. Entre la Belgique et l’Albanie, ses deux pays.

 

Il y a un mois, deux pages consacrées à Adnan Januzaj ont vu le jour sur Facebook.

 

Deux groupes qui rivalisent d’ingéniosité en postant vidéos, photos et textes à la gloire du milieu de Manchester United.

 

Chacun d’eux cherche à recueillir un maximum de ‘‘like’’ pour tenter de convaincre le Bruxellois d’opter soit pour les Diables Rouges, soit pour les Aigles.

 

Car, à ce jour, Adnan Januzaj a toujours refusé toutes les sélections.

 

Un talent excitant à voir jouer !

 

Aligné à plusieurs reprises lors de la tournée asiatique des Red Devils cet été, le numéro 44, arrivé en provenance d’Anderlecht en 2011, a laissé entrevoir de très belles choses. On a aimé sa patte gauche et son élégance balle au pied.

 

« C'est sans doute le jeune talent le plus excitant que United possède », a confié David Meek, ancien reporter du Manchester Evening News, à  Sport/Voetbalmagazine. « Il réfléchit très vite et possède une frappe sèche. C'est un milieu créatif au sens propre. Il a un toucher de balle soyeux et voit tout avant tout le monde ».

 

« Plus qu’un simple choix d’équipe nationale »   

 

Pas plus tard qu’hier face à Crystal Palace (2-0), Adnan Januzaj a disputé ses premières minutes en Premier League. Une first appearance qui devrait accélérer son choix de sélection.

 

« La situation est plus compliquée qu’un simple choix d’équipe nationale », a expliqué Dirk De Vriese, l’agent du joueur, à Het Laatste Nieuws. « Sa famille est albanaise et ils sont aussi proches du Kosovo. Il y a un aspect politique à ne pas négliger ».

 

Avant d’ajouter : « Son père souhaite d’abord que son fils s’impose dans un grand club avant qu’il fasse  un choix de sélection. La Fédération belge de football l’a bombardé de SMS et d’e-mails, mais il veut qu’on laisse tranquille Adnan pour le moment ».

 

NB : Depuis peu, un troisième larron serait entré dans la danse… l’Angleterre ! D’après le Daily Mail, Roy Hodgson, le sélectionneur anglais, et Greg Dyke, le président de la fédération, souhaiteraient accélérer le mouvement pour qu’Adnan Januzaj obtienne un passeport anglais et puisse ainsi défendre les couleurs des Three Lions.

 

Pour en savoir plus :
- Januzaj, un baby Diable rouge chez les Red Devils (article)

Partager cet article

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article

commentaires