Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2014 6 08 /03 /mars /2014 12:33

 


 

 

Convoqué par les Comores pour affronter le Burkina Faso (1-1) en amical le 5 mars dernier à Martigues, le gardien numéro 2 de Toulouse (22 ans), ancien international Espoirs français, n’a certes pas joué. Mais il a assisté à la rencontre, discuté avec les dirigeants et pu observer la belle ambiance qui règne au sein de la sélection.


Il a exulté de joie lorsque Youssouf M’Changama s’est chargé de remettre les deux équipes à égalité (1-1, 49e, s.p.). Lui, c’est Ali, Ali Ahamada, le gardien du TFC.

 

Le 5 mars dernier, un parfum de CAN flottait dans son fief de Martigues pour ce match entre le Burkina Faso et les Comores.

 

 

A l’issue de la partie, Ali Ahamada et Djamel Bakar (Montpellier, actuellement blessé), deux recrues potentielles*, se sont rendus dans le vestiaire des Coelacanthes.

 

Il y avait de la joie, des sourires sur les visages. « On va de l’avant ! », a ensuite martelé le président de la fédération comorienne de football (FCF) Salim Tourqui aux côtés du rappeur Rohff, sponsor de l’équipe nationale.

 

« J’avoue, j’ai été surpris. Je savais pas qu’il savaient jongler tout ça… Respect ! », a vanné le facétieux Rod Fanni (OM) devant la caméra de Maritima.info..

 

« Voilà, le prochain renfort ! », a glissé Nadjim Abdou, le capitaine des Comores en tapant sur le cœur d’Ali Ahamada. Qui avait revêtu, pour l’occasion, un t-shirt avec le continent africain. Un signe ?

 

*  International comorien, Kassim Abdallah (26 ans, Evian Thonon-Gaillard, blessé), avait tenu à faire le déplacement. D’autres joueurs d’origine comorienne sont susceptibles de  rejoindre la sélection qui prendra part dès le mois de mai aux éliminatoires de la CAN 2015 : Chaker Alhadhur (22 ans, Nantes), Toifilou Maoulida (34 ans, Bastia), Rafidine Abdullah (20 ans, Lorient), Wesley Saïd (18 ans, Rennes).

 

Pour en savoir plus :

- La déclaration de Rohff, rappeur 100% Comoriano : « On vient d’un endroit qu’on voit à peine sur la carte du monde. Mais l’univers est bien plus petit que nos espoirs. Et on a compris que c’est en se serrant les coudes qu’on écrira au mieux l’histoire » (vidéo) (vidéo 2) (vidéo 3).


- Les Comores rêvent du gardien toulousain Ali Ahamada
(article)
- Burkina Faso/ Comores (1-1). Une équipe est née à Francis-Turcan ! (article)
- Burkina Faso 1-1 Comores : Les Comoriens ont assuré le spectacle (article)
- Une fête réussie (article)
-  Comores - Abdallah : « A Marseille, on est à la maison » (article)

Partager cet article

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article

commentaires