Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 20:54

 

 

Le 10 avril dernier, à l’annonce de la décision du troisième juge (114-114) synonyme de match nul, Malik Bouziane a envoyé instinctivement un baiser à la foule. Un geste simple mais terriblement lourd de sens.

 

Ça voulait dire : « Envolé mon rêve de ceinture IBF des super-mouche (52 kg) ». On pouvait lire sur son visage toute sa déception. Inconsolable Malik, conscient qu’il venait de rater une occasion en or de devenir champion du monde chez lui, à Massy.

 

Mais Malik, en grand champion, saura à coup sûr tirer les enseignements de ce combat. Et rebondir tel un « Felouss » ! C’est en tout cas tout le mal qu’on lui souhaite.

 

Car, au même titre que le noble art en France, il mérite amplement cette reconnaissance. 

 

Sur le ring comme dans la vie, le boxeur franco-algérien (32 ans) n’a jamais bénéficié d’aucun traitement de faveur. Il lui a fallu toujours se battre pour avancer.

 

Aujourd’hui, une revanche contre le Sud-Africain Simphiwe Nongqavi viendrait à poings nommés.

 

Rétrospective de la carrière de Malik Bouziane

 


Repères

Malik Bouziane

Date de naissance : 11 janvier 1978 à Massy (France)

Nationalités : Française et Algérienne

Taille : 1m70

Poids : 52 kg

Palmarès professionnel :

Poids coq : champion de France (octobre 2007), champion WBC méditerranéen (juillet 2008), champion d’Europe EBU (mars, juin et novembre 2009).

Poids super-mouche : match nul lors du championnat du monde IBF (avril 2010)

Partager cet article

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article

commentaires