Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 16:41

 

A la tête de la FIFA depuis 1998, Sepp Blatter achèvera son quatrième mandat en 2015.

 

 

Et si les années de résidence dans le pays d'adoption, qui plus est avant l'âge de 18 ans, étaient comptabilisées pour la qualification des joueurs nés à l'étranger et acquérant une nouvelle nationalité ? Cette proposition émanant de la Fédération australienne de football (FFA) sera soumise au vote des 209 associations nationales lors du 63e Congrès annuel de la FIFA qui se tiendra à l'île Maurice. Réponse du scrutin : le 31 mai prochain.    

 

Fin mai, sous le soleil éclatant de l’île Maurice, on ne va pas seulement débattre de l’âge limite pour devenir président de la FIFA.

 

En effet, « La Fédération australienne de football a déposé une demande d’amendement de l’article 7 du règlement d’application des Statuts, par le fait que cette clause, contrairement à l’objectif initial dudit article, à savoir s’assurer que les joueurs n’adoptent pas une nationalité uniquement pour des raisons footballistiques, conduit à des conséquences non intentionnelles et regrettables pour les jeunes joueurs qui ont changé de nationalité pour de véritables raisons, par exemple, à la suite d’une migration de nature économique ou politique, puisque ces joueurs se retrouvent dans l’impossibilité de jouer pour l’association nationale de leur nouveau lieu de résidence permanente étant donné qu’ils ne remplissent pas les conditions stipulées dans l’article 7 du règlement d’application des Statuts. Par conséquent, la Fédération australienne de football propose donc que cet article soit amendé comme suit :

 

Acquisition d'une nouvelle nationalité article 7 FIFA
En 2011, les Emirats arabes unis avaient déjà tenté de réduire la période de résidence de cinq à trois ans. Mais la proposition avait été massivement rejetée par les associations nationales (153 voix contre, 42 pour) qui craignaient une recrudescence des naturalisations de complaisance.

 

NB : L’amendement aux Statuts proposé par la Fédération australienne de football (FFA) - portant sur les joueurs ayant acquis une nouvelle nationalité - n’a pas été approuvé par le Congrès de la FIFA qui s’est tenu à l’île Maurice le 31 mai 2013. Et pour cause. A la dernière minute, la FFA a décidé de retirer sa proposition. Celle-ci n'a donc même pas été soumise au vote des 207 associations nationales autorisées à se prononcer.

 

Pour en savoir plus :

-  Agenda du Congrès de la FIFA 2013 (pdf)

Partager cet article

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article

commentaires