Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2012 7 04 /11 /novembre /2012 23:05

 

 

Excédé par la lenteur administrative de son changement d’association, le milieu défensif anglo-ghanéen d’Arsenal (20 ans), fustige l’attitude dilettante de la FIFA.  

 

« Après plus d’un an d’attente, la FIFA vient de me renvoyer mon document. Elle m’a demandé de signer à nouveau le formulaire que j’ai paraphé il y a 6 mois.

 

Je n’ai toujours pas reçu l’autorisation de jouer en faveur du Ghana. Pourtant, j’ai fait tout ce qu’ils veulent. Ça fait plus d’un an que ça dure. C’est pathétique !

 

Je voudrais bien savoir ce qu’ils font là-bas, dans leurs bureaux. On aurait pu penser qu’ils se réjouissent qu’un jeune joueur veuille jouer pour son pays. Mais quelque chose ne va pas », a écrit Emmanuel Frimpong sur son compte Twitter le 1er novembre, avant de supprimer le gazouillis.

 

Un dossier enfin complet ?

 

En juillet dernier, la FIFA avait demandé à la Fédération ghanéenne de football qu’elle lui fournisse une attestation des fédérations écossaise, nord-irlandaise et galloise de football confirmant qu’Emmanuel Frimpong, ancien international anglais chez les U16 et les U17, n’a jamais joué pour eux, étant donné qu’il possède aussi un passeport britannique.

 

 Interrogé par myjoyonline.com, le directeur de la communication de la fédération ghanéenne de football (GFA) Ibrahim Saanie Daara avait alors indiqué que seule l’Ecosse avait fait parvenir ce document.

 

Depuis, le pays de Galles et l’Irlande du Nord ont-ils fait de même ? On l’espère sincèrement pour « Frimmy ». Histoire que la FIFA puisse enfin lui donner le feu vert et, par là même, l’occasion de briller avec les Black Stars !

 

* Le Daily Express révèle qu’Emmanuel Frimpong pourrait faire l’objet d’un nouveau prêt à Wolverhampton (Championship).

 

Pour en savoir plus :

- Ghana : Emmanuel Frimpong s'impatiente (article)

Partager cet article

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article

commentaires