Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 13:15

 

 

Les mois défilent et rien ne se passe… Un an après avoir déposé sa demande de changement de nationalité sportive, le jeune milieu défensif d’Arsenal (20 ans), ancien international anglais chez les U16 et U17, n’a toujours pas reçu l’aval de la FIFA pour pouvoir jouer avec les Black Stars.

 

Absent des terrains depuis le mois de février 2012 après une rupture des ligaments croisés du genou droit, Emmanuel Frimpong a fait son grand retour sous le maillot d’Arsenal mercredi à l’occasion de la rencontre de Cup face à Coventry (6-1).

 

« Affûté comme jamais » dixit Arsène Wenger, il souhaite désormais enchaîner les matches et accumuler du temps de jeu. Histoire de retrouver son meilleur niveau. Histoire aussi d’avoir une chance de participer dans quelques mois à la CAN avec les Black Stars, qui se tiendra du 19 janvier au 10 février 2013 en Afrique du Sud.

 

« J’ai juste besoin de l’autorisation de la FIFA pour pouvoir jouer en faveur du Ghana. Ça fait plus d’un an que je l’attends », a écrit Emmanuel Frimpong sur son compte Twitter le 20 septembre dernier.

 

Nyantakyi : « Du jamais vu ! »

 

Pourquoi sa demande de changement d’association met-elle si longtemps à aboutir ? L’hypothèse la plus probable est que le dossier envoyé par la Fédération ghanéenne de football (GFA) à Zurich soit, pour l’heure, incomplet.

 

En juillet dernier, la FIFA avait en effet demandé à la GFA qu’elle lui fournisse une attestation des fédérations écossaise, nord-irlandaise et galloise de football confirmant qu’Emmanuel Frimpong n’a jamais joué pour eux, étant donné qu’il possède aussi un passeport britannique.

 

« C’est du jamais vu ! », s’était alors indigné le président de la GFA Kwesi Nyantakyi.

 

« Nous pensons que cette demande est inutile. Mais comme il s’agit d’une requête, nous allons nous y soumettre. Nous avons écrit à toutes les fédérations. Certaines n’ont pas encore répondu. Actuellement, nous faisons notre possible pour collecter tous les documents », avait-il ajouté.

 

Depuis cette déclaration, on sait que l'Ecosse a fait parvenir ce document à la GFA. Pour les deux autres, c’est en revanche flou, flou, flou !

 

Alors, à qui la faute ? La FIFA, la GFA ou bien l’une des quatre fédérations britanniques de football ? Il semblerait que les Gooners aient tranché. « Pull your fingers out FIFA !!!! », peut-on lire sur justarsenal.com - l'un des principaux fansites d’Arsenal - .

 

Force est de constater qu’Emmanuel Frimpong a déjà attendu plus que de raison. Aujourd’hui, il espère juste que la situation se règle… rapidement !

 

* Littéralement, « FIFA, sors-toi les doigts du c** !!!! ».

 

Pour en savoir plus :

- Ghana : Emmanuel Frimpong toujours dans l'attente (article)

Partager cet article

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article

commentaires