Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 00:53

 

East Block Party 2013 YEAH YELLOW at Battle East Block Part

  La team Yeah Yellow

Le 26 mai dernier, c’était le jour de la fête des mères ! Mais aussi celui de l’East Block Battle à l'Arsenal de Metz. Alors, do you remember ?

 

Ça commence franchement mal… Sadat, le speaker, est pris à partie verbalement puis bousculé par ce foutu ‘‘lascar’’ de Youssef qui a bondi de son siège situé au premier rang.

 

Heureusement, qui est là pour éteindre ce début d’incendie ? Ni les pompiers ni Superman mais… Ben Johnson alias Superben !!!

 

Combinaison rouge, grandes lunettes noires et cape jaune, il jaillit sur scène poing en avant pour rétablir l’ordre.

 

 

Tout droit issu de la planète Funkadelik, le super héros ‘‘à la Jackson touffe’’ parvient finalement à les réconcilier grâce à… quelques pas de danse sur September d’Earth, Wind & Fire. Ouf, on l’a échappé belle !

 

30 secondes pour aller à l’essentiel !

 

Après une petite démo, le jury composé de Chucky (Hoochen Crew, Belgique), Joseph Go (O’Trip House, Paris) et Nacéra (Paris) prend place.

 

15h35. DJ FonkMaz envoie un son. Et c’est parti pour les qualifications de break (4 vs 4) !  Davantage un tour de fauves que de chauffe. Chaque b-boy dispose d’un seul passage de 30 secondes pour convaincre et faire pencher la balance en faveur de son crew.

 

Du coup, les danseurs doivent aller à l’essentiel. Donner du style, du groove et réaliser des ‘‘mouves’’ fluides et propres.

 

La belle combi à 3 de Kingz of Demon (Dijon) avec la petite Andréa (10 ans), les « headspins » du tourbillonnant b-boy Elan (Project X, Luxembourg), l’originalité des glissades au sol de Bas-one (9z Crew, Belfort)… voici quelques chouettes images que l’on retiendra de ce premier tour.

 

New style

 

East Block Battle Toy et Bad Sebastien Lauer

                            Toy et Bad/ © Sebastien Lauer


Contrairement aux trois dernières éditions, l’East Block Battle n’est, cette année, pas qualificatif pour la finale nationale du Battle of the Year (BOTY). Mais la grande nouveauté de ce cru 2013, c’est l’apparition d’une compète de danse debout. Celle de hip-hop new style, en 2 vs 2.

 

Dans cette discipline « hybride », évolutive et très tendance, les sons prennent une coloration plus rap - R’N’B. Avec notamment du Missy Elliott, du Ying Yang Twins, du Twista. Mais pas question de changer d’état d’esprit. Comme c’est écrit sur le tee-shirt de Nina (Luxembourg), we « stay funky » ! 

 

A l’image de Jade (Schock 2 Culture, Strasbourg) ou Soso (Silent School, Reims), il faut, dans cette street dance from NYC, être capable de bien ressentir la vibe. C’est-à-dire improviser, mélanger les styles de danse debout avec musicalité, technique, énergie et originalité. Le tout, avec du swag, svp !

 

Jimz : « Comme disait Bruce Lee… »

 

East Block Battle juges Nacéra Chuky Jospeh Go Sebastien LLe jury : Nacéra, Chucky et Joseph Go/ © Sebastien Lauer

 

16h50. Avec son béret et ses énormes boucles d’oreilles rondes, elle constitue la touche glamour du jury. Et, à n’en pas douter, elle va observer ce qui suit avec une attention toute particulière. « Elle », c’est Nacéra aka B-girl Hurricane, première représentante féminine française à avoir participé en 1998 aux grands championnats de break qui se déroulaient aux Etats-Unis. Respect ! « Une vraie rebelle », dixit Sadat. La preuve ? Blessée au coude, elle a tenu quand même à faire sa démo. Devant elle, se joue un match à trois entre Alice - la régionale de l’étape - et deux Parisiennes (B-Nice et Kami). Avec son haut jaune et sa coupe à la Fifi Brindacier, cette dernière finira par l’emporter.

 

Durant la pause, on échange quelques mots avec Jimz, l’un des membres fondateurs du Project X Crew (Luxembourg). Et, entre la surenchère de mouvements et l’émotion, il a fait son choix : « Comme disait Bruce Lee, le plus important, ‘‘it’s not what you give, it’s the way you give it !’’* Hé ben, tu vois, pour moi, cette philosophie, elle s’applique aussi au hip-hop ! »

 

B-boys ‘‘en feu’’ sur du James Brown

 

 

18h15. « Come on ! », crie un spectateur, le poing rageur. Dans la salle, l’excitation est à son comble. Normal, c’est l’heure de la finale de break !  L’affiche du jour ? Toxic Crew (Mulhouse) vs Yeah Yellow (Paris). A la manière d’un torero, les Alsaciens agitent un tissu de couleur rouge pour exciter leurs adversaires. Sur la piste, ça provoque, ça se chauffe, ça se frictionne.

 

Mais le battle s’enflamme réellement lorsque DJ FonkMaz balance un remix de Sex Machine de James Brown. Tout à coup, le rythme s’accélère. Kirikou, Elyasse, La Hess et Thug, littéralement en feu, se déchaînent. Et poussent Yeah Yellow dans ses derniers retranchements.

 

Hainejoy, le b-boy de Sartrouville (78), répond avec de beaux enchaînements sur le son. Son pote Bee D, tombe la chemise et doit aussi s’employer. Après un ‘‘check’’, une accolade épaule contre épaule et un décompte plus tard, c’est finalement Yeah Yellow qui est déclaré vainqueur (2 voix à 1) du battle de break de la quatrième édition de l’East Block Party.

 

Un Twix efficace !

 

Liyam et Hamza avec Chucky

 Liyam et Hamza posent ici aux côtés de Chucky

 

18h45. La grande salle de l’Arsenal se vide progressivement. Mohamed, ancien danseur de Smelly Jackson - le sosie officiel de MJ - descend sur scène avec ses deux fils, Hamza (8 ans) et Liyam (3 ans). Après une photo avec Ben Johnson désormais en civil et Chucky - b-boy emblématique du pays de la frite - ils cherchent à faire un ultime cliché avec un dernier danseur qui leur a tapé dans l’œil.

 

Allez, un petit indice ? « Un Asiatique qui porte un t-shirt Osaka 6 », me glisse Hamza. Ok, c’est b-boy Fei Long (Project X). Mais pas de chance, il est déjà parti. On aperçoit alors, de dos, Kami, sacrée chez les filles. - « Ça vous dirait de faire une photo avec elle ? » - « Ah, ça ouais, ouais ! », me répondent les deux petits.

 

Ni une ni deux, on rattrape Kami qui accepte gentiment de poser avec eux… avec son sac à dos Pikachu. Casquette vissée sur le crâne, Hamza et Liyam claquent un ‘‘V’’ en tendant l’index et le majeur. Bref, un Twix efficace… comme deux doigts coupe-faim ! - « Hey les enfants, dans ces moments-là, qu’est-ce qu’on dit ? » - « Peaaaacccce ! »

 

Ismaël Bouchafra-Hennequin

 

* Citation de Bruce Lee : « Ce qui compte, ce n’est pas ce que tu donnes, mais la façon dont tu donnes ».

 

East Block Battle, 4e édition, les résultats

 

East Block Party Metz 2013

 

Pour regarder le trail officiel de l'event, cliquez ici !

Vainqueurs
B-boying, 4 vs 4, 1000€: Yeah Yellow (Bee D, Hainejoy, Lyrix et Sheito, Paris)
Hip Hop, 2 vs 2, 400€ : Bryce et Soso (Silent School, Reims)
B-girl, 1 vs 1, 200€ : Kami (Yeah Yellow, Paris)

 

B-boying 

- Finale
 Yeah Yellow (Paris) battent Toxic Crew (Mulhouse)

- Demi-finales
Toxic Crew (Mulhouse) bat Kingz of Demon (Dijon) et Project X (Luxembourg)
Yeah Yellow (Paris) bat Essentiel Style (Amiens)   
- 1er tour
Kingz of Demon (Dijon) bat Rataclan Crew (Metz) (vidéo)
Project X (Luxembourg) bat WBB (Troyes, vainqueur de l’East Block Battle 2012) (vidéo)
Toxic Crew (Mulhouse) bat Menace to Society Crew (Saint-Avold) (vidéo)
Essentiel Style (Amiens) bat Illusion Crew (Strasbourg)
Yeah Yellow (Paris) bat 9z Crew (Belfort) et TCB (Tomblaine) (vidéo 1) (vidéo 2) 

 

Hip Hop New Style
- Finale
Bryce et Soso (Silent School, Reims) battent Nina (Luxembourg) et Adélie (France)  
- Demi-finales
Nina (Luxembourg) et Adélie (France) battent Toy et Bad (Flagrant d’Élite / Street Harmony, Nancy)

Bryce et Soso (Silent School, Reims) battent Moogly (Artscorpsdelights, Colmar) et Jade (Schock 2 Culture, Strasbourg)
- 1er tour
Nina (Luxembourg) et Adélie (France) battent Marc et Nouri (Luxembourg)
Toy ((Flagrant d’Élite, Nancy) et Bad (Underrty , Thionville) battent Aamar et Roade (Luxembourg)
Edi et Yes’in (France/ Allemagne) battent Naughty-b et Mary P (Silent School, Reims)
Moogly (Artscorpsdelights, Colmar) et Jade (Schock 2 Culture, Strasbourg) battent Jerry et Zoum (Flagrant d’Élite / Street Harmony, Nancy)
Bryce et Soso (Silent School, Reims) battent Jonjo (Street Harmony, Nancy) et Lou (Underrty, Thionville)

 

B-girling
- Finale 
Kami (Yeah Yellow, Paris) bat B-Nice (Paris)
- 1er tour (Mini-championnat à 3)
Kami (Yeah Yellow, Paris) bat Alice (Hayange)
B-Nice (Paris) bat Alice (Hayange)
Kami (Yeah Yellow, Paris) bat B-Nice (Paris)

 

Démos

Groupe Rébellion
Groupe Insolite (vidéo 1) (vidéo 2)

 

Gros big up au collectif Boom Bap Crew (Metz) de Myriama Idir et à l'association Mixité (Yutz) de Sadat Sekkoum pour avoir organisé ce bel d'évènement ''underground'' !

Partager cet article

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article

commentaires