Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2010 4 04 /03 /mars /2010 13:44

Alors que plusieurs médias italiens annonçaient sa naturalisation pour mercredi, l’attaquant brésilien de la Juventus Turin va devoir encore patienter quelques jours.

 

Cette fois, même Marcello Lippi en était convaincu : mercredi, ce devait être le jour d’Amauri ! Sous-entendu, l’avant-centre bianconero devait enfin recevoir son passeport italien, pré-requis indispensable à une éventuelle sélection en Nazionale.

 

Mais hier, il ne s’agissait en fait que d’une date symbolique pour sa femme, Cynthia Cosini Valadares.

 

En effet, le 3 mars 2009 à Palerme, cette dernière avait juré fidélité à la République italienne. Vingt-quatre heures plus tard, elle était devenue officiellement transalpine.

 

La législation italienne exigeant qu’un délai d’un an* soit respecté pour que le conjoint puisse demander à son tour la nationalité du pays, le dossier d’Amauri va donc être pris en considération par la bureaucratie dès ce jeudi.

 

Pour un citoyen ordinaire, l’attente est alors généralement d’une à deux années. Mais l’avant-centre de la Vieille Dame va bénéficier d’une procédure accélérée.

 

Giancarlo Abete, le président de la Fédération italienne (FIGC), a indiqué hier à La Stampa qu’il avait obtenu des garanties de la part du ministère de l’Intérieur. Amauri pourrait être naturalisé le 5 mars. 

Quoi qu'il en soit, il devrait recevoir son passeport italien d’ici quelques jours, voire dans un délai maximal d’un mois. 
 

 

« La durée de cette attente dépendra du temps que le ministère de l’Intérieur mettra pour vérifier son dossier et en informe la préfecture de Turin pour la rédaction du décret », précise la Gazzetta dello Sport.

 

* Deux ans si le couple n’a pas eu d’enfant.


Reportage de Sky Sport 24 sur la naturalisation d'Amauri (regarder à partir de 3:39)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article

commentaires