Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 août 2013 6 03 /08 /août /2013 10:02

 

 

Vendredi 3 août 2012, c’était l’inauguration officielle du Black & White ! On vous fait revivre la soirée comme si vous étiez !

 

Knutange, 22h pétantes. Nous entrons dans le Black and White, nouveau salon de thé/ chicha situé au 3 rue de la République, qui remplace le Dubaï Club. Casque enfoncé sur les oreilles, l’insatiable DJ FonkMaz est déjà aux platines. Comme d’hab’, il balance des bons petits sons à l’ancienne. Impossible d’y rester insensible ! La preuve, nos corps comme possédés se mettent instantanément à bouger. Bref, ça donne grave envie de danser ! Vient alors le temps de s’installer confortablement avec les potes sur un canapé. Ça rigole et ça discute de tout et de rien, autour d’une chicha et d’un verre de thé.

 

Hedi comme plat de résistance !

 

23h40. Le show peut enfin commencer. Pour célébrer l’inauguration du Black & White, la soirée a en effet été placée sous le signe du hip hop. Place aux démos ! En rouge et noir, Badredine et Elise ouvrent le bal en combinant des mouvements de new style, L.A. style et locking. Puis c’est au tour du plat de résistance… Celui d’Hedi, ex-membre d’Easteam crew. Arborant un magnifique sweat gris « Feed me beats » avec couteau, fourchette et vinyle, il prouve qu’il a encore de beaux restes en popping ! Et dire que le bougre n’avait plus dansé depuis décembre ! « Ce soir, on fête également trois anniversaires : celui de ma tante Louisa, celui d’Amel et un troisième, dont je vous reparlerai après… », précise Mehdi alias Dimey, l’hôte des lieux.

 

 

0h25. Après une pause thé/ chicha bien méritée, c’est reparti pour le deuxième volet du spectacle. A savoir, un showcase fonky et plein de musicalité de MorganLock. Ce mec à la veste claire et au chapeau melon est une pointure dans sa discipline*. Un vrai passionné qui ne s’arrête jamais de danser. Sur un remix de Papa was a Rolling Stone , il met le feu au B&W ! Quatre membres de la compagnie nancéienne Street Harmony (Julien, Manu, Jerry et Yasmina) enchaînent ensuite superbement avec un ‘‘freestyle organisé’’ en new style.

 

Impro de house dance sur du djembé !

 

Et ce n’est pas terminé ! Sourire aux lèvres, Fayçal** s’installe devant le bar lounge avec son djembé et sa derbuka. Très vite, les cœurs se mettent à battre aux rythmes enivrants des percussions africaines. L’ambiance est surchauffée. Nous l’accompagnons en frappant des mains. C’est le moment choisi par Mehdi pour se saisir du djembé et d’improviser un petit duo. Avant de nous gratifier, quelques instants plus tard, de ses talents de house danceur !

 

1h20. La soirée touche bientôt à sa fin. Mehdi a juste le temps de pousser la chansonnette -souhaiter un « Happy birthday to you » à Ismaël, son collaborateur - et de remercier famille, amis et proches d’être venus : « C’était aujourd’hui l’inauguration et la première soirée à thèmes du Black & White. J’espère que ça vous a plu. Inch’Allah, y’en aura beaucoup d’autres… Peace ! ».

 

Voilà, une bonne petite soirée, ça se passe comme ça … au Black & White !

 

Ismaël Bouchafra-Hennequin

 

* MorganLock a notamment été quart de finaliste du Juste Debout 2011 à Paris-Bercy avec son compère Pouss’One.

 

** Fayçal est l'un des percussionnistes du groupe Awoossi (Thionville). Il est également connu dans le milieu du rap fameckois sous le nom de K-zam, membre du groupe ''L'arme à la main'' (1er album : Crime vocal, 2007).

 

*** Désormais, le Black & White a changé de nom et s'appelle ''Le Cozzy''. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article

commentaires