Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 23:57

Maroc.png
L’attaquant de Cologne quitte le Maroc pour l’Allemagne alors que celui du PSV Eindhoven a officialisé son arrivée chez les Lions de l’Atlas.

 

Depuis la piteuse campagne de qualification au Mondial 2010, un flou artistique semble entourer l’équipe nationale marocaine. L’absence d’un nouveau sélectionneur nuit considérablement à la mise en place d’un nouveau projet. C’est-à-dire d’un cadre de vie, d’expression et de fonctionnement qui doit conduire au renouveau des Lions de l’Atlas. Dans ce genre de situation, des joueurs partent, d’autres arrivent.

 

Adil Chihi (22 ans, FC  Cologne), qui fut notamment demi-finaliste de la Coupe des moins de 20 ans en 2005 avec le Maroc, a tranché : « J’ai décidé. Je souhaite désormais jouer pour l’Allemagne. Je tiens à mes racines marocaines, mais l’Allemagne est mon pays natal, j’ai grandi ici (…) La DFB m’offre des perspectives plus intéressantes », a-t-il déclaré au début du mois au quotidien allemand Bild.

 

Après avoir récemment obtenu la nationalité marocaine, Nordin Amrabat (22 ans, PSV Eindhoven), ancien international Espoirs néerlandais, vient quant à lui de recevoir l’autorisation de la FIFA pour jouer avec le Maroc :

 

« Il y a deux mois, Hassan Moumen est venu me rencontrer aux Pays-Bas. Nous avons convenu de demander un passeport pour que je puisse jouer pour la sélection marocaine. Dorénavant, si Dieu le veut, je serai en mesure de jouer (…) J’ai toujours suivi les Lions de l’Atlas. Quand j’étais petit, je connaissais tout d’eux. L’entraîneur, Mustapha Hadji, Nourredine Naybet… J’ai toujours espérer jouer pour le Maroc », a-t-il affirmé au micro d’Arryadia.

NB : Le 16 mars 2010, un porte-parole de la FIFA a assuré à BBC Sport que l'organe directeur du football mondial 
« n’avait toujours rien reçu concernant Amrabat ».

  

Nordin Amrabat explique son choix sur Arryadia (1:21)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article

commentaires