Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 décembre 2012 1 24 /12 /décembre /2012 22:26

11112011

 

Une défaite 3-0 sur tapis vert et une belle amende (6500 euros). C’est la sanction que vient d’infliger la FIFA au Gabon et au Burkina Faso pour avoir chacun utilisé un joueur inéligible lors d’un match de qualification pour la Coupe du monde 2014.    

 

A quelques jours de Noël, le Gabon et le Burkina Faso se seraient bien passés de ce cadeau empoisonné : une défaite 3-0 sur tapis vert et une forte amende (6500 euros).  

 

Leur faute ? Avoir utilisé un joueur inéligible en juin dernier, en ouverture des éliminatoires du Mondial 2014. En l’occurrence, Charly Moussono pour les Panthères et Hervé Zengué pour les Etalons.

 

Décision définitive pour le Gabon

 

Pour le Gabon, il s’agit de la confirmation de la décision qui est tombée en octobre dernier. Sauf qu’aujourd’hui, celle-ci « est finale et contraignante ». Autrement dit, définitive. Pour rappel, Charly Moussono, qui a disputé la Coupe du monde de beach soccer en 2006 avec le Cameroun, avait ensuite été aligné par les Panthères en matches officiels - notamment durant la CAN 2012 - sans que son changement de nationalité sportive n’ait été, au préalable, validé par la FIFA.

 

Le Burkina peut encore faire appel

 

Si on se penche sur le dossier d’Hervé Zengué, on s’aperçoit que c’est un brin plus compliqué. Camerounais de naissance, il a épousé une ressortissante burkinabé en 2006. En mai 2011, il a été naturalisé et a commencé à jouer avec les Etalons. Après un match des éliminatoires de la CAN 2012, la Namibie avait déjà contesté l’éligibilité d’Hervé Zengué mais avait été déboutée sur la forme par la CAF puis le TAS.

 

Cette fois, le Congo Brazzaville « aurait orienté sa plainte sur le fond, sur la base, semble-t-il, d’informations fournies par des personnes introduites dans le milieu footballistique burkinabé », indique l’Agence d’information du Burkina (AIB). Un argument dont aurait été sensible la commission de discipline de la FIFA. Mais, à l’inverse du Gabon, les Etalons peuvent encore faire appel de ce jugement.

 

Suite à ces décisions, le Gabon et le Burkina Faso perdent un point et rétrogradent respectivement aux 3e et 4e places du groupe E des éliminatoires de la zone Afrique pour la Coupe du monde 2014.

 

Après ces épisodes malheureux, il y a fort à parier que Charly Moussono et Hervé Zengué ne jouent plus jamais en équipe nationale. A moins de croire bien fort au Père Noël !

 

Charly Moussono et Hervé Zengué, qui après cette épisode ne joueront probablement plus jamais en sélection, n’ont pu compter sur le Père Noël pour avoir un dénouement plus clément.

 

Pour en savoir plus :
- Le Gabon sanctionné pour avoir utilisé un joueur inéligible (communiqué de la FIFA : français, anglais)
- Burkina Faso docked World Cup points by FIFA (article)

- Gabon : Moussono non-qualifié, les Panthères sanctionnées (article)

- Affaire Zengué : Le TAS rejette l'appel de la Namibie (article)

Partager cet article

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article

commentaires