Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2014 4 12 /06 /juin /2014 16:16

 

Kadour-Ziani-aka-Zianimal-or-The-Dunkfather.jpg

« Le dunk, c’est le baromètre de ma vie, un nouveau code, le côté impulsif, instantané, le côté gladiateur. Ce que j’ai trouvé dans le dunk, je ne l’ai trouvé nulle part ailleurs. »

 

Le 6 juin dernier avait lieu la 11e édition de la Nuit du basket au complexe sportif des Aiguillettes à Villers-lès-Nancy. Un retour aux sources pour Kadour Ziani, 10 ans après le show mémorable donné avec la Slam Nation.

 

« Reste-t-il des dunkeurs motivés en France ? » C’est la question posée sur les réseaux sociaux par Kadour Ziani (40 ans) à l’approche de la Nuit du basket (NDB).

 

French-Dunk-Contest-14-Nancy-Kadour-Ziani-ok.jpg

Soucieux de préparer la relève, le "Dunkfather" avait mis en place samedi soir à Villers-lès-Nancy le "France Dunk Contest", étape qualificative à la finale européenne et mondiale.

 

« La scène est ouverte à tous les amateurs de tomars de la région et d’ailleurs ! », avait prévenu KZ.

 

Vendredi 6 juin 2014, 19h40. En compagnie de "Super Rouxi", on arrive au complexe sportif des Aiguillettes, situé à côté de la faculté de sport. Ça nous rappelle des souvenirs, forcément.

 

On entre dans le gymnase. Les tournois de 3 vs 3 sont en train de se dérouler sur 6 terrains. On aperçoit au loin Kadour Ziani. 1m79, 70 kg. Un dunkeur de légende. Signes particuliers : 1m05 de détente sèche et... 1m47 de détente avec élan !!! Spécialités : double moulin, 360 cobra, 360 au-dessus de plusieurs personnes et dunk depuis la ligne des lancers francs comme Michael Jordan. Un mec capable aussi de passer par-dessus une voiture avant de dunker ou de débloquer... par un coup de pied (Kick the Rim) le ballon coincé entre l'arceau et la planche du panier de basket, à 3m05

 

 

"Zianimal" se trouve au fond de la salle. Assis sur un banc, casquette jaune et noire de la Slam Nation sur le crâne, il discute tranquillement avec quelques-uns de ses potes, notamment ses coéquipiers algériens du club de foot de l’Espérance de Saint-Dizier, avec qui il vient de monter en DH.

 

 

On met un certain temps avant de l’approcher. « Bonjour Kadour, ça va ? » - « La bess, khouya ? T’es le mec du tumbling, c’est ça ? » - « Non non, pas du tout. Je suis juste admiratif de tes multiples prouesses sportives (basket, foot, saut en hauteur...). Franchement, gros gros respect pour ce que tu fais ! Surtout quand tu sautes pour aller dunker, t’as un de ces ''jump''… On dirait que tu "flyes", c’est super spectaculaire, trop impressionnant ! » - « Ah c’est cool, merci ! » - « Alors, tu nous a concocté un beau plateau pour ce soir ? » - « Pfff... pour l’instant, tu parles, j’ai zéro dunkeur sous la main ! De nos jours, c’est ouf ! Avec la place grandissante qu’occupe internet, les mecs se rencontrent de moins en moins. Pas mal préfèrent poster une vidéo et pensent ainsi s’acheter une réputation. J’en vois certains s’autoproclamer ‘‘champion’’, d’autres affirmer qu’ils ont réalisé le "best dunk ever"… Sérieux, ça me fait doucement rire ! Un peu de modestie, messieurs ! Pour venir à un évènement, de plus en plus de jeunes dunkeurs demandent  des primes d’engagement ou veulent qu’on les défraie. L’oseille a tué la morale ! Moi, j’ai toujours smashé par passion. Pas pour l’argent !  »

 

Kadour-Ziani-et-Maxime-le-vainqueur-du-concours-a-3-points.jpg Kadour et Maxime (12 ans),

le vainqueur surprise du concours

à 3 points (5/5 en finale).

Un talent à surveiller!

 

On le sent contrarié, Kadour. D’autant qu’il s’est blessé la veille (contracture à la cuisse gauche). Mais par amour du dunk, KZ ne renonce jamais. Dunk or die, c’est son credo, sa devise, sa philosophie, son mode de vie ! Il saisit son téléphone portable et tente de joindre Sami Messalti (19 ans, 1m90, 75 kg), son poulain, originaire comme lui de la cité du Vert-Bois (5-2). Sami, sur qui, il fonde beaucoup d'espoir (1m18 de détente verticale). "Zitips" vient de terminer le taf dans son magasin de sport (Street sport). Mais, faute de moyen de locomotion, il est bloqué à Bar-le-Duc. Sh*t !

 

Après nous avoir gentiment refilé gratos des casse-croûtes au fromton, Kadour se lève du banc. Il boîte bas. Il traîne la patte pour aller jusqu’à Mohammed Marrakchi, le coordinateur de la Nuit du basket. Il faut trouver une solution. Et vite !

 

Kadour pare au plus pressé. Il attrape un stylo et une feuille rose fluo. Entre deux matches, le "Dunkfather" joue les recruteurs de luxe auprès des basketteurs présents. « Hey, parmi vous, y’en a qui tomarent (dunkent, ndlr) ? » Ceux qui acquiescent sont priés de faire une petite démo sous les yeux du maître. Maillot n°69 de la Juve sur le dos, ‘‘Tiramisu’’ se fait recaler. « Laisse tomber ! », lui glisse en rigolant Kadour. Motif : Jump* insuffisant. Pas de temps à perdre, il continue de prospecter.

 

 

22h40. Après le show acrobatique de l’Est France TeamGym** (Foo Production, Kingersheim, près de Mulhouse) et les qualifs du concours à 3 points, place désormais au concours de dunks. À force de persuasion, Kadour a finalement réussi à dégoter 7 apprentis dunkeurs. Certes, pas les meilleurs, mais à l’image de Malo*** avec son maillot noir des Bulls, des basketteurs au grand cœur. OK, y’a du déchet technique. Mais y’a aussi du fun, de la vie, de l’envie… Kadour est dans son élément. Le dunk, c'est ce geste sportif qu'il a érigé au rang d'art. Auquel, il a apposé sa signature pour l'éternité. Le dunk a toujours été sa passion, son moyen d'expression. Et le cercle, l'endroit où il a su « faire fertiliser [s]on imagination ». Du coup, le concours, il le vit à fond. L'homme volant observe, analyse, corrige, distille ses conseils. Bandeau noir sur la tête, il semble heureux comme un enfant. Ouf, l’esprit du dunk made in France est toujours vivant ! Et si ce soir c’était pas finalement ça le plus important ?

 

Ismaël Bouchafra-Hennequin

 

 

 

*Kadour Ziani détient également le record du monde du coup de pied sauté le plus haut (kick à 2m98) réalisé sur le plateau d'une émission sportive américaine ("Best Damn Sports Show Period").

Jump = détente verticale.

** Le TeamGym, né dans les pays nordiques, se déroule en trois temps, sur trois agrès : une chorégraphie d’ensemble au sol, un passage au tumbling et un autre au mini-trampoline.

*** Malo, le futur vainqueur du concours de dunk.

 

  « Le seul talent, c’est le travail. C’est en se faisant mal qu’on progresse. »

 

Pour en savoir plus :

- Site internet Dunk or die
- Les DVD de la Slam Nation, tous réalisés par l'excellent Nicolas de Virieu
(Slam Nation: les Harlem du dunk, 2001) , (Système Dunk, 2003), (Best of Slam Nation, 2005).
- La 11e Nuit du basket s'est déroulée durant la 6e édition du challenge Eisenbach (Page Facebook) (Site internet)
(vidéo)
- La fan page Facebook de Kadour Ziani/ Son compte Twitter/ Le blog philosophique du Zianimal
- Interview de Kadour Ziani (Slam Nation) à lire sur sneakers-culture.com
-
Interview de Kadour Ziani à lire sur africatopsports.com
- 3 questions à... Kadour Ziani à lire sur actadiurna.over-blog.com

- Basket-ball: Kadour Ziani alias Zianimal (Portrait d'un dunker doué et passionné) à lire sur DZfoot.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article

commentaires