Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 18:08

 

Maître Michel Pautot présentation du livre Sports et Nati

 

Le 26 mars dernier,  à l’invitation de Maître Michel Pautot, nous nous sommes rendus à l’hôtel Pullman à Paris pour assister à la présentation de son dernier livre « Sports et Nationalités. Quelle place pour les joueurs étrangers ? » (Ed. L’Harmattan, 2014). Récit d’une belle journée.

 

Paris, mercredi 26 mars, 11h30. On est en train de rejoindre à pied l’hôtel Pullman, situé à quelques encablures de la gare Montparnasse. Soudain, notre téléphone portable vibre. « Peux-tu m’acheter L’Equipe sur le passage ? Je t’attends. Michel ». Ça tombe bien, on l’a déjà dans le sac.

 

On a à peine franchi le tourniquet de l’hôtel, qu'une voix nous interpelle. « Bonjour Ismaël, comment ça va ? » C’est Michel Pautot, en costard et lunettes fumées. On lui tend la main. Il nous tape la bise. Ça doit être ça la chaleur du Sud !

 

Michel nous invite à rejoindre dans le hall son papa Serge, assis sur un canapé. Ils nous présentent à un de leurs amis, Abdelyamine Boudaoud, professeur à l’Université d’Alger, ancien vice-président de l’Assemblée populaire algérienne (APN).

 

Au menu des discussions : les résultats du premier tour des élections municipales en France, la saison médiocre de l’OM ou bien encore Nabil Bentaleb, le jeune milieu franco-algérien des Spurs (19 ans) qui a récemment décidé d’opter pour les Fennecs.

 

12h15. Bon, c’est pas tout mais y commence à se faire faim. On file donc à deux pas de là dans une brasserie appelée ‘‘Le France’’. Michel nous raconte qu’il a effectué le matin même, pas le plus grand des hasards, une interview télévisée avec un journaliste d’Afrique Rédaction. « Je lui ai parlé de Drogba, d’Eto’o… », nous glisse-t-il fièrement.

 

Sur BFM TV, ça parle en boucle du probable remaniement ministériel. Du jeu des chaises musicales qui se prépare en coulisses. Car la France va mal, notamment sur le plan économique.

 

Merci Faouzi !

 

   

Un coup de fil vient interrompre notre conversation. Serge Pautot décroche. C’est la famille du boxeur français Karim Guerfi. Ni une, ni deux, il enfile sa casquette de dirigeant. Il est question du montant de l’enchère pour la défense de sa ceinture EBU des coqs, le 26 avril prochain à Sheffield face au Kazakh Zhanat Zhakiyanov.

 

13h30. Après une salade de fruits « jolie jolie », on regagne l’hôtel Pullman. Direction l’ascenseur pour rejoindre le niveau A où se trouvent les salons du Press Club. Là où va se dérouler la présentation de « Sports et Nationalités », le dernier livre de Maître Michel Pautot. On salue Louisette (sa maman) et Stéphanie (sa cousine). On lui donne un petit coup de main pour installer les chaises, les petits drapeaux, son diapo. L’heure tourne. Le stress monte…

 

14h45, toujours personne. Michel s'inquiète. D'autant que Marika, une cousine de sa mère, a bien failli se pointer à... la FNAC Montparnasse ! Maillot France 98 sur le dos, on décide de descendre dans le hall pour accueillir et diriger les invités. Limite comme un policier qui fait la circulation !

 

15h. Dans le « VIP Club », une bonne quarantaine d'âmes a pris place. Des proches de la famille Pautot, des journalistes, des agents de joueurs, des représentants de fédération. Mais pas l’ami Faouzi Mahjoub, LE spécialiste mondial du football africain, gravement malade, qui ira rejoindre les étoiles seulement quelques jours plus tard.

 

Paris Montparnasse, Méridien Hotel, 24 avril 1989. Conf de  Méridien Hôtel, 24 avril 1989. Me Serge Pautot aux côtés de Me Jacques Bertrand,
Joseph-Antoine Bell et Pape Diouf.  © Onze Mondial

 

Bell et l'affaire des vrais-faux Français


15h15. Serge Pautot prend la parole. Il rappelle qu’il y a près de 25 ans, il avait donné une conférence de presse ici même, à l’hôtel Méridien, en compagnie de Joseph-Antoine Bell et Pape Diouf. Le gardien international camerounais de l’OM, président de l'assocation des footballeurs français d'origine étrangère, avait voulu alerter les pouvoirs publics suite au projet de la Ligue nationale de football (LNF) de limiter chaque club à l’utilisation, dès la saison suivante en D1, à quatre joueurs non-sélectionnables en équipe de France. Naturalisé français, Bell ne pouvait bénéficier des droits qui se rattachent à sa nouvelle nationalité. Dans son club, il était en effet toujours comptabilisé comme un étranger. « A ce moment-là, on avait appelé ces joueurs naturalisés (Bell, Susic, Sène…), les vrais-faux français », se souvient Serge Pautot.

 

15h20. Pour la 11e année consécutive, Michel Pautot présente l'étude Légisport « Sport et Nationalités ». A l’origine de l’arrêt Malaja (2002) taxé de favoriser l’arrivée massive de charters de joueurs polonais en France, l’avocat marseillais a décidé de comptabiliser le nombre d’étrangers dans plusieurs disciplines (foot, rugby, basket, hand, volley). A la fois dans l’Hexagone et dans les principaux championnats du Vieux Continent.

 

« Notre étude se veut un outil de réflexion, une unité de mesure des flux migratoires qui sont de plus en plus nombreux dans le sport professionnel », précise-t-il.

 

Après un bref rappel de l’arrêt Bosman et ses prolongements (Malaja, Cotonou) qui ont totalement bouleversé la donne du sport spectacle, on entre dans le vif du sujet. Michel Pautot nous balance des chiffres, des dizaines de chiffres !

 

Etude Légisport Sports et Nationalités 2014 Michel PautotEn 2013-2014, parmi les championnats français, la Ligue A Féminine de volley
est le seul à dépasser la barre des 50% d'étrangers.

 

Tout d’abord, le pourcentage d’étrangers dans les différents championnats français pour la saison 2013-2014. Tous en hausse par rapport à la saison passée, à l’exception du basket féminin et masculin. Le pompon pourrait être décerné à l'équipe de volley-ball féminin de Terville-Florange (TFOC) qui totalise 80 % d'étrangères dans son effectif. Les petites protégées de Pompiliu Dascalu finissent juste devant le Racing Club de Cannes (76,47%) de la belle Victoria Ravva, club le plus titré, tous sports confondus, de l'Hexagone.  

 

Puis, le pourcentage d’étrangers dans les équipes ayant disputé les finales des Coupes européennes (Champions League, Euroleague, Heineken Cup). 53,85% pour le Bayern Munich de Franck Ribéry et Arjen Robben, 63,63% pour l'UMMC Ekaterinburg de Sandrine Gruda et Candace Parker ou encore 68,18% pour le RC Toulon de Jonny Wilkinson et Delon Armitage. Qu’il semble loin le temps où le Celtic Glasgow avait remporté la Coupe des clubs champions de l'UEFA en 1967 avec une équipe composée à 100% de joueurs écossais !

 

Abdelyamine Boudaoud et Maître Michel Pautot cadeau

A l'issue de la présentation, Abdelyamine Boudaoud a offert un cadeau à Me Pautot.


Citoyens du sport

 

16h, Michel Pautot achève sa présentation : « En conclusion, je dirai que la présence des joueurs ou des joueuses étrangères est une réalité bien établie. Des clubs sont des véritables mosaïques de nationalités (Liverpool et l’Inter Milan en football ou bien encore le club azéri du Rabitu Baku, finaliste de la Champions League de volley féminin en 2013). Même si, bien sûr, certaines équipes continuent de jouer avec peu d’étrangers : le FC Porto a remporté la Champions League en 2004 avec 28,58% de joueurs étrangers, un club allemand en football féminin (le FCC Turbine Potsdam) a disputé la finale de la Champions League en 2011  sans aucune joueuse étrangère ».

 

Avant d’ajouter : « Certains pensent que la liberté de circulation ou la mondialisation est un rouleau compresseur qui écrase tout sur son passage. Moi, je ne partage pas du tout cet avis. Je pense que c’est plutôt une chance pour les sportifs (…) Au même titre que nous sommes des citoyens du monde, je dirai qu’il y a aujourd’hui des citoyens du sport ! »

Ismaël Bouchafra-Hennequin

 

Pour en savoir plus :
-
Retrouvez l'étude complète dans le livre de Michel Pautot « Sports et Nationalités. Quelle place pour les joueurs étrangers ? » (Ed. L’Harmattan, 2014, 25,65€. (Amazon) (Fnac)

- Centre Presse : Pour la libre circulation sportive (interview)
- 26 mars 2014 à Paris : Présentation du livre "Sports et Nationalités
(article)  

- Interview de Michel Pautot accordée à La Voix des Sports (pdf)

Partager cet article

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article

commentaires