Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2014 1 28 /07 /juillet /2014 21:16

 

 

Une semaine après Mario Fernandes (23 ans, défenseur du CSKA Moscou), c’est au tour d’un autre footballeur brésilien, Wanderson (28 ans, FC Krasnodar) - meilleur buteur du championnat russe en 2012-2013 -, de se montrer prêt à jouer pour la Russie. Rappelons que cette dernière, éliminée au premier tour du récent Mondial, accueillera la Coupe du monde en 2018 où elle devra forcément être… performante.

 

Mi-mai, en pleine préparation à la Coupe du monde 2014, le sélectionneur italien de la Russie Fabio Capello a fait une sortie médiatique très remarquée. Dans une interview accordée à Russia Today, il se plaint ouvertement du nombre limité de joueurs russes évoluant au plus haut niveau. Pour remédier à ce problème, il émet alors plusieurs propositons : faire passer la Premier League russe de 16 à 18 clubs,  durcir les quotas d’étrangers, voire… naturaliser.

 

« Nous pouvons peut-être avoir recours à des joueurs étrangers, qui ont manifesté leur intention de changer de nationalité, en leur donnant la chance de défendre les couleurs de la Russie. Beaucoup d’équipes européennes utilisent cette stratégie. Pourquoi la Russie négligerait cette opportunité ? », interoge le Mister.

 

Vitaly Mutko : « Prêt à offrir 2 à 3 joueurs à Capello ! » 

 

« Naturaliser de joueurs étrangers ? C’est une possibilité ! », lui répond par presse interposée (Soviet Sport) le ministre des sports russe Vitaly Mutko. Nous sommes prêts à offrir deux à trois joueurs à Capello pour renforcer son équipe. Mais nous allons d’abord discuter de manière exhaustive des possibles candidats ».

 

Alors que le brésilien Welliton (27 ans, ex-Spartak Moscou) figurait sans doute en bonne place sur cette short-list avant son départ définitif cet été vers la Turquie (Eskisehrispor), deux de ses compatriotes auriverde évoluant toujours dans le championnat russe ont spontanément proposé leur services.

 

« Je suis prêt à étudier la possibilité de jouer pour la Russie, si on me le demande (…) D’autant que Fabio Capello (le sélectionneur, ndlr) est un grand entraîneur et je serai heureux de travailler avec lui  », a expliqué Mario Fernandes le 14 juillet à Sport-Express.

 

 

Huit jours plus tard, c’est au tour de Wanderson do Carmo de postuler. « Je répondrai sans aucun doute favorablement à une proposition de la Russie si elle me parvient », a-t-il confié à l'agence russe ITAR-TASS.

 

Ces deux Brésiliens ont-ils l’étoffe pour jouer avec la Sbornaya ? À maître Capello de trancher !

Partager cet article

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article

commentaires