Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 janvier 2012 4 12 /01 /janvier /2012 10:43

 

 

L’année 2012, qui s’annonce riche en évènements sportifs (Euro et Jeux olympiques de Londres en tête), vient de débuter. Je vous invite néanmoins à jeter un coup d’œil dans le rétroviseur pour une petite session de rattrapage. Et oui, il se trouve qu’en 2011, j’ai zappé certaines infos, plus ou moins croustillantes, estampillées « Sport et Nationalité ».

 

Angleterre : Le papy irish de Jermaine Pennant

8 mars 2011. Considéré comme l’un des grands espoirs du football anglais au début des années 2000, le milieu offensif de Stoke City (28 ans) n’a jusqu’ici jamais été appelé chez les Three Lions. La faute à son irrégularité chronique, son penchant pour l’alcool et les soirées londoniennes. Mais comme son grand-père est irlandais, il déclare à la BBC : « Je ne suis plus tout jeune, et j’aimerais jouer des matchs internationaux avec l’Angleterre ou l’Irlande. J’aurais adoré jouer pour l’Angleterre, mais ça n’est jamais arrivé. Qui peut dire que l’Irlande ne peut pas jouer la prochaine Coupe du monde ? Si je pouvais alors faire partie de l’équipe d’Irlande, ce serait merveilleux ».

 

 

Portugal : Cristiano Ronaldo transféré en équipe d'Espagne ?

1er avril 2011. « Affaibli par la dette et sous le choc après la dégradation de la situation du crédit, le ministre des finances portugais a obtenu l’accord du footballeur le mieux payé de la planète pour sauver son pays, au bord de l’effondrement économique. Dans une transaction que certains observateurs voient comme ‘‘un risque pouvant conduire à la destruction de la Coupe du monde’’, Cristiano Ronaldo a, dans ‘‘un geste patriotique’’, donné son accord pour être vendu à l’Espagne contre 160 millions de livres (…) Le Premier ministre portugais José Socrates estime que ce transfert est un symbole fort de la détermination du Portugal à lutter contre la crise », écrit le quotidien britannique The Independant. Evidemment, cette info était un gros ‘‘Poisson d’avril’’!

 

Belgique : L’appel du pied de Franck Berrier

2 mai 2011. Le milieu offensif français du Standard de Liège (27 ans) lance un appel du pied à Georges Leekens et Marc Wilmots, respectivement sélectionneur et entraîneur adjoint de la Belgique. « Etant en Belgique depuis trois ans, je suis prêt à effectuer le grand saut, à entamer une procédure de naturalisation. Mais je n'entreprendrai les démarches administratives que si Georges Leekens et Marc Wilmots me font savoir qu'ils sont disposés à m'accueillir parmi eux (…) Je suis très intéressé par la perspective de porter le maillot noir-jaune-rouge mais le sont-ils aussi ? C'est la question que je pose. Si c'est le cas, qu'ils me fassent signe et j'irai jusqu'au bout du chemin », confie Franck Berrier au Standard Magazine.

 

Taïwan : Xavier Chen repéré sur… jeu vidéo

Quand le virtuel inspire le réel… Un soir d’octobre 2009, Ginola Chen, directeur des relations publiques de la fédération taïwanaise de football (CTFA), en jouant en ligne à FIFA, s’aperçoit qu’un joueur du jeu vidéo a le même patronyme que lui. Alors forcément, ça l'interpelle. Son nom ? Xavier Chen. Il pense alors que ce dernier a été créé de toute pièce par d’autres gamers. Mais une rapide recherche sur le net lui apprend le contraire. Ce Xavier Chen existe vraiment ! Né en Belgique d’une mère française et d’un père taïwanais, il sévit comme latéral droit au FC Malines et a été capitaine des moins de 19 ans belges. Ginola Chen décide de prendre contact avec le joueur pour savoir s’il serait éventuellement prêt à défendre les couleurs de Taïwan. Après une période de réflexion - la Chine l’a également sondé -, Xavier Chen acquiesce. Il obtient la nationalité taïwanaise fin juin et effectue ses débuts internationaux contre la Malaisie (3-2), le 3 juillet 2011. Mieux, c’est même lui qui a inscrit le but de la victoire sur penalty à la 75e minute !

 

Slovaquie : Karim Guédé Repre-sente !
Né en Allemagne d’une mère togolaise et d’un père français, Karim Guédé (27 ans) devait participer à la Coupe du monde 2006 avec les Eperviers du Togo. Sauf que… Evincé dans des circonstances controversées de la liste des 23, il atterrit ensuite en Slovaquie. L’actuel défenseur ou milieu récupérateur du Slovan Bratislava « a obtenu [en juillet 2011] la nationalité [du pays] et fait [désormais] les beaux jours [de son club et de la Repre] », la sélection slovaque (Source : fifa.com).

* Fils du technicien Jacques Bida.

 

Athlé : Une Sénégalaise menace de changer de nationalité

28 août 2011, Daegu (Corée du Sud). Eliminée en demi-finale du 400m des Mondiaux, la Sénégalaise Ndèye Fatou Soumah lâche à l’issue de sa course : « Même si c’est en Afrique, je suis prête à changer de nationalité. Parce que ça ne va plus avec le Sénégal (…) Je suis prête, aujourd’hui même, à prendre une autre nationalité dés qu’un autre pays me le propose. Parce qu’au Sénégal, les choses sont devenues nulles. C’est zéro ! » Un manque de soutien moral et financier serait à l’origine de son ras-le-bol. (Source : sudonline.sn).

 

Rugby : Polémique sur ces Japonais… pas très bridés !

10 septembre 2011. France-Japon, match de poule de la Coupe du monde de rugby. Les Nippons, qui comptent dix joueurs nés hors de l’archipel dans leur effectif, donnent du fil à retordre aux Bleus (47-21). A l’image des joueurs de Marc Lièvremont, les commentateurs de TF1 semblent être rentrés petitement dans le Mondial. « A la fin, on avait le sentiment qu'ils étaient là pour décerner des certificats de nationalité japonaise. Tout cela donnait la désagréable impression qu'à leurs yeux, un Japonais se doit nécessairement d'être de petite taille, avoir les yeux bridés et porter un nom qui doit nécessairement se terminer en "ka" ou en "ko"... », s’indigne Bruno Roger-Petit sur son blog. Et oui, dans le monde de l’ovalie, pas besoin d’avoir la nationalité de la sélection pour laquelle on joue ! « En rugby, on considère que la nationalité d'un joueur ne doit pas être une entrave à l'expression de son talent en sélection. Pour autant, et parce que la représentation d'un pays ne peut se faire que si certains liens étroits ont été tissés avec lui, il doit tout de même avoir des liens suffisants avec le pays dont il portera les couleurs », explique Tatiana Vassine, avocate à RMS Avocats, cabinet spécialisé dans le sport, à Rue89.   

 

Belgique : La pique de Dante

30 novembre 2011. Lorsqu’il évoluait en Belgique, entre 2006 et 2008, le défenseur brésilien du Borussia Mönchengladbach (28 ans) avait introduit une demande de naturalisation dans le  but de devenir Diable Rouge. Mais celle-ci n’a finalement rien donné. « Il aurait fallu que je reste encore près d’un an en Belgique, ou en tout cas que je rentre mon dossier plus tôt. Je n’ai plus aucune chance. J'en aurais peut-être eu une si l’Union Belge avait un peu bougé. Je sais que les naturalisations ne sont pas, au départ, une mission des fédérations. Mais dans certains pays, elles donnent un coup de pouce. Normalement, il faut sept ou huit ans pour obtenir la nationalité israélienne, par exemple. Un footballeur argentin qui jouait dans ce pays l’a reçue après deux saisons parce que le coach fédéral israélien le voulait absolument. Moi, je m'imaginais à la Coupe du Monde au Brésil avec les Belges », explique Dante Bonfim dans SportFootMagazine.

 

Cameroun : Thierry Fidjeu devient équato-guinéen

Lassé d’attendre un appel des Lions Indomptables, Thierry Fidjeu Tazemeta, l’attaquant de Konyaspor (29 ans), a pris la nationalité équato-guinéenne en début d'année et devrait participer à la CAN 2012 avec le Nzalang Nacional. Plusieurs autres joueurs naturalisés figurent dans cette sélection : le Brésilien Danilo Emmanuel, le Camerounais Narcisse Ekanga, le Libérien Lawrence Doe, etc.   

Pour en savoir plus :
- Interview de Thierry Fidjeu sur Footafrica365.fr  

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 17:32

Hervé Zengué Burkina

 

Le Tribunal Arbitral du Sport a rejeté ce mardi l’appel de la Fédération namibienne de football qui contestait la qualification d’Hervé Zengué, défenseur burkinabé récemment naturalisé. Ce dernier avait pris part aux matches entre les deux pays en mars et juin 2011 en éliminatoires de la CAN 2012.

 

A noter qu’Hervé Zengué - qui n’est pas blessé - n’a curieusement pas été retenu par Paulo Duarte, le sélectionneur du Burkina Faso, pour la phase finale de la CAN 2012 (21 janvier - 12 février).

  

Pour en savoir plus :

- Communiqué du TAS (français) (anglais)

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
7 janvier 2012 6 07 /01 /janvier /2012 12:31

 

 

Le Qatar a proposé récemment à Nikolaj Markussen (23 ans, Atletico Madrid) « un chèque à 7 chiffres pour ne plus porter le maillot du Danemark pendant 3 ans et ainsi pouvoir défendre les couleurs [émiraties lors du Mondial de handball qui se disputera à Doha] en janvier 2015 », révèle handnews.fr.

 

Mais l’intéressé a décliné la proposition. « Le Qatar a beaucoup d’argent et ils peuvent tout acheter… mais il était impossible pour moi de ne plus jouer pour les couleurs de mon pays… », a confié Nikolaj Markussen au site internet de la TV2.

 

Il y a trois mois, le Qatar avait fait une proposition similaire au Serbe Marko Vujin (27 ans, MKB Veszprém), deuxième meilleur buteur de la Ligue des Champions en 2010-2011 (98 buts).

 

Pour en savoir plus :

- Mondial 2015 : Le Qatar va lancer son opération séduction pour les (très) bons joueurs (français) (danois) 

- Sportif, pour un million de dollars, deviens qatari 

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 22:23

Jean-Armel Kana Biyik Rennes

 

Le défenseur central de Rennes, ancien international Espoirs français (22 ans), a reçu fin décembre l’autorisation de la FIFA pour défendre les couleurs du Cameroun.

 

« Après avoir soigneusement examiné l’ensemble des documents remis par la Fédération camerounaise de football, avec lettre de motivation du principal concerné, le juge unique a conclu que Jean-Armel Kana-Biyik remplit les conditions préalables énoncées dans l’article 18.1 du règlement d’application des statuts de la FIFA, aux sujets des binationaux. En outre, le juge unique a pris note qu’en vertu des documents fournis, le joueur en question détenait déjà la nationalité camerounaise avant de représenter la France pour la première fois en match officiel, chez les moins de 23 ans, le 27 mars 2009. Jean-Armel Kana-Biyik est camerounais de naissance. La demande formulée par la Fédération camerounaise et le joueur relative à son changement d’association a été acceptée », indique la FIFA dans une lettre adressée à la FECAFOOT et qu’a réussi à se procurer journalducameroun.com.

 

Jean-Armel Kana Biyik pourrait faire ses débuts avec les Lions Indomptables le 29 février prochain contre la Guinée Bissau.

 

D'après cette même source, la FECAFOOT « ne lésinent pas sur les moyens pour convaincre [d'autres] binationaux ». Le dossier de Willie Overtoom (25 ans, Heracles Almelo) serait déjà à Zurich, alors que les pistes menant à Thievy Bifouma (19 ans, Espanyol Barcelone) et Jean-Christophe Bahebeck (18 ans, Paris Saint-Germain) sont actuellement à l’étude.

 

* Fils de l'ancien international camerounais André Kana-Biyik et neveu de François Oman-Biyik, entraîneur adjoint des Lions Indomptables.

 

Pour en savoir plus :

- Lions Indomptables : Le dossier Jean-Armel Kana-Biyik bouclé

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 21:32

 

 

Interrogé samedi par L’Equipe Mag, le président de l’UEFA (56 ans) est revenu sur la polémique des quotas qui a ébranlé en 2011 le football français.

 

« Je trouve que, globalement, c’était une bonne réflexion de la DTN de se demander pourquoi les Bosniens ou les Polonais ne jouaient pas en France alors qu’ils étaient formés dans les moins de 15, les moins de 17 et les moins de 19. Si ces jeunes partent avant, c’est qu’il y a un problème. »

 

Et justement, Michel Platini pense avoir identifié ce problème : « C’est la règle de la FIFA qui est mauvaise : comment expliquer qu’un jeune joue avec la France dans les moins de 19 ans et joue ensuite avec l’équipe nationale de Bosnie ? Il faudrait qu’à 18 ans, le jeune décide pour quel pays il souhaite jouer ».

 

Alors, qu’est-ce qui pourrait faire que cette règle change ? « Elle le sera peut-être un jour où la France ira chercher au Maroc ou en Algérie un excellent joueur qui a la double nationalité et qui jouera ensuite pour la France ! », conclut Michel Platini avec son grand sourire légendaire.

Pour en savoir plus :

- Platini : « Mon but est de protéger le football », Libération, 7 juin 2011 (article).    

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
1 janvier 2012 7 01 /01 /janvier /2012 14:29

 

Triple champion olympique à Turin en 2006 (1000m, 1500m, relais) et quintuple champion du monde de short-track (2003-2007), le patineur de vitesse sud-coréen (26 ans) a fait l’objet lundi dernier d’un décret spécial signé du président Dmitry Medvedev lui conférant la nationalité russe. Ce recrutement s’inscrit dans une campagne visant à aider la Russie à récolter une douzaine de médailles d’or aux Jeux d’hiver de Sotchi en 2014.

 

« Je suis ravi que tout ait bien fonctionné, que tous les papiers soient enfin signés. Je suis désormais citoyen russe. J’attendais ce moment depuis longtemps. J’ai appris la nouvelle hier et j’ai de suite informé Aleksei Kravtsov, le président de la Fédération russe de patinage de vitesse. Aujourd’hui, je me sens apaisé. Je n’ai plus à me soucier de ces formalités, je peux me concentrer pleinement sur mon sport. Mon passeport russe, au nom de Viktor, me sera remis après le Nouvel An (…) J’avais plusieurs options, mais après en avoir discuté avec Aleksei Kravtsov et mon père, mon choix s’est porté sur celui-ci. D’un, le nom de Viktor est associé à ‘‘Victoria’’ qui signifie victoire. C’est symbolique et j’espère que ça me portera chance. Ensuite, je sais qu’un autre Coréen prénommé Viktor (Tsoi, célèbre chanteur de rock soviétique dans les années 1980, ndlr) était très populaire en Russie. J’espère devenir aussi célèbre que lui. Enfin, Viktor est un nom facile à retenir pour les commentateurs sportifs », a expliqué Ahn Hyun-soo sur le site internet de la Fédération russe de patinage de vitesse.

 

Pour en savoir plus :

- Communiqué de la Fédération russe de patinage de vitesse (russe)

- Short-track : Ahn Hyun-soo à Sotchi avec la Russie ?  

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
26 décembre 2011 1 26 /12 /décembre /2011 12:59

 

 

Le 1er décembre, Alex Bogomolov Jr. (28 ans, 34e mondial), tennisman binational qui jouait jusqu’ici sous pavillon US sur le circuit ATP, a reçu le feu vert de la Fédération internationale (ITF)  pour défendre les couleurs russes en Coupe Davis. Il pourrait effectuer ses débuts face à l’Autriche lors du premier tour de l’édition 2012 qui se déroulera du 10 au 12 février prochain.

 

* Elu joueur ayant le plus progressé au classement mondial en 2011 (passant de la 166e à la 34e place en douze mois).

 

Pour en savoir plus :

- Réaction de Jim Courier, capitaine de l'équipe des Etats-Unis de Coupe Davis (vidéo)

- Réaction de Patrick McEnroe, responsable du haut-niveau au sein de la Fédération américaine de tennis (USTA) (vidéo)

 

Repères

Alex Bogomolov Jr.

Date de naissance : 23 avril 1983 à Moscou (Russie)

Nationalités : Russe et Américaine

Taille : 1m78

Poids : 75 kg

Droitier/ Revers à deux mains

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 11:54

 

Boukari, Yebda, Sow

 

D’après le quotidien sportif algérien Le Buteur, la France préparerait « une parade, sous forme de proposition de loi » suite à la défection de plusieurs joueurs binationaux (Sow, Feghouli, Kana-Biyik, etc.).

 

« Depuis la promulgation de la loi du Bahamas en 2009, le taux de ‘‘retour aux sources’’a dépassé toutes les espérances dans plusieurs pays et, surtout, a dépassé le seuil du tolérable pour les pays européens à fortes communautés immigrées, si bien qu’une parade, sous forme d’une proposition de loi, est en train d’être préparée (…)

 

C’est la France qui compte piloter ce projet auprès de l’UEFA. Elle compte sur le soutien des pays qui vivent le même type de ‘‘désertions’’, en particulier les Pays-Bas, la Belgique, le Portugal, l’Espagne et, à un degré moindre, l’Allemagne (…)

 

Soucieux de ne pas s’attirer des reproches de discrimination, voire de racisme, les Français préparent un projet de loi afin que tout soit fait dans la légalité, avec même l’appui d’autres pays touchés par ce phénomène. Ce projet consiste à obliger tout footballeur, dès son jeune âge, à choisir définitivement une nationalité sportive qu’il ne doit pas changer ultérieurement (…)

 

[Ce] serait ni plus ni moins qu’un retour à la situation qui prévalait avant 2002, lorsqu’un joueur, une fois qu’il a porté les couleurs d’un pays même en sélection de jeunes, ne pouvait plus jouer pour un autre pays (…) 

 

Cependant, si ce projet se prépare dans la discrétion, il n’est pas dit pour autant qu’il va passer facilement (…) [Il] risque de se heurter à de fortes résistances », conclut le quotidien sportif algérien Le Buteur.

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 23:10
Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 22:23

Hervé Zengué Burkina Faso

 

Saisi en appel par la Fédération namibienne de football, le jury de la CAF a rejeté, le 15 novembre dernier, la plainte des Brave Warriors concernant l’éligibilité d’Hervé Zengué, défenseur international burkinabé récemment naturalisé (27 ans, Terek Grozny). Le TAS reste désormais le seul recours possible pour la Namibie.

 

Au cours d’une audience qui s’est tenue le 15 novembre dernier au siège de l’instance suprême du football africain au Caire, « le jury d’appel de la CAF (a) déclar(é) irrecevable la réserve déposée par la Fédération Namibienne de football, sur le cas d’Hervé Zengué, pour non-respect du formalisme prescrit par l’article 37 des règlements de la CAN 2012 ».

 

Si elle s’estime lésée par ce jugement, la Fédération namibienne de football (NFA) a encore la possibilité de déposer un recours devant le Tribunal arbitral du sport (TAS).

 

NB : Déboutée en instance et en appel par la CAF, la Namibie a décidé de saisir le Tribunal arbitral du sport. « Nous avons demandé à nos avocats de continuer (la bataille judiciaire, ndlr), a expliqué à la BBC le secrétaire général de la NFA, Barry Rukoro. Ces derniers peaufinent actuellement le dossier qui va être déposé (au TAS) dans les prochains jours ». Ce recours devant l’instance suprême en matière de justice sportive coûte entre 30 et 35 000 euros. Vu que la CAN débute le 21 janvier, la décision du TAS devrait intervenir rapidement.     

  

Pour en savoir plus :

- Communiqué de la CAF (anglais) (français)

- Affaire Zengué : La Namibie fait appel auprès de la CAF

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article