Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 juillet 2014 5 18 /07 /juillet /2014 14:43

 

 

Arrivé en janvier 2011 à Arsenal, le milieu offensif brésilien (21 ans) n'a encore jamais joué sous les couleurs des Gunners. En effet, les autorités anglaises ont jusqu’ici toujours refusé de lui délivrer un permis de travail. Même le recours auprès de la FIFA - pour l’octroi d’un « visa special talent » - n’a pas fonctionné…

 

Prêté successivement à Levante, Alcoyano, Ponferradina et Murcie, l’espoir du football auriverde (11 sélections avec les U17) vient cette fois d’être prêté à Almeria. Objectif de la manœuvre ? Qu’il obtienne un passeport espagnol au cours de l’année. Comme l’a confirmé à Sky Sports son agent Alex Soares, le joueur, formé à Fluminense, n’aurait alors plus besoin de « work permit » pour évoluer chez les Gunners à l’entame de la saison 2015-2016.

 

Son contrat jusqu’en juin 2015, Wellington Silva devrait prochainement prolonger son bail avec le club d’Arsène Wenger.

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
16 juillet 2014 3 16 /07 /juillet /2014 14:42

 

 

Quatre coureurs de fond et de demi-fond kenyans (Evans Kiplagat, Isaac Kipkemboi, Nicolas Chepseba et Amos Kibitok) pourraient obtenir la nationalité russe d’ici la fin de l’année.

 

« Le processus de naturalisation des Kenyans est actuellement en cours. Nous espérons qu’ils obtiendront rapidement la nationalité russe. Bien sûr, ils ne pourront pas participer aux prochains championnats d’Europe sous les couleurs de la Russie (12-17 août à Zurich). Mais nous espérons régler ce dosssier d’ici novembre », a expliqué à Sport-Express Dinar Zigangirov, le superviseur de la fédération russe d’athlétisme (ARAF) en charge du Tatarstan.

 

Evans Kiplagat (26 ans, semi et marathon), Isaac Kipkemboi (19 ans, 1500 m), Nicolas Chepseba (19 ans, 1500-5000 m) et Amos Kibitok (19 ans, 3000m steeple) ont récemment rejoint comme étudiants les rangs de la ‘‘Volga Region State Academy of Physical Culture, Sport and Tourism’’. La semaine dernière, ils ont participé au 10 000 m de la Coupe de Russie.

 

Du 23 au 26 juillet, ces quatre coureurs originaires de la vallée du Rift prendront part aux championnats de Russie à Kazan. S’ils ne pourront pas être sacrés, cette compétition leur permettra toutefois de s’étalonner.

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
16 juillet 2014 3 16 /07 /juillet /2014 10:58

 

 

Boudé par les différents sélectionneurs anglais depuis 2009* car évoluant à l’étranger, le troisième ligne international de Toulon (28 ans), élu meilleur joueur ERC en 2014, pourrait profiter d’un point de règlement de l’IRB pour devenir sélectionnable par le XV de France. C'est en tout cas ce qu'annonce The Rugby Paper sur son site internet.

 

Afin de rendre encore plus attractif le rugby à VII à l’approche des Jeux olympiques de Rio (2016), des dipositions spéciales ont été prises. L’IRB a décidé d’assouplir son règlement relatif au changement de nationalité sportive.

 

« Uniquement dans le cadre des Jeux olympiques de Rio, le joueur devra respecter et justifier d’une période de retrait ramenée à 18 mois minimum (au lieu d’initialement 3 ans) entre la date à laquelle le joueur a représenté pour la dernière fois son ancienne fédération et la date à laquelle il jouera pour la seconde fédération ou le second pays », stipule le point 8.7.2 a).

 

Pour bénéficier de ce ‘‘switch’’ (valable à l’échelle internationale pour le rugby à VII mais automatiquement aussi pour le rugby à XV), il faut néanmoins que « le joueur (ait) la nationalité de la fédération/ du pays qu’il souhaite représenter » (point 8.3. d)). 

 

Ayant passé une partie de son enfance en France (à Nice) et résident depuis plus de 36 mois, Steffon Armitage doit donc déjà acquérir un passeport français.

 

Ensuite, s’il le souhaite, son dossier sera examiné par la Commission des Règlements de l’IRB afin d’être validé. Le flanker du RCT pourrait ainsi jouer avec le XV de France dès le prochain Tournoi des 6 nations et également postuler pour la Coupe du monde (2015). Avec, qui sait, son grand frère Delon à ses côtés?

 

* Son dernier match avec le XV de la Rose remonte au 14 février 2010 (victoire 17-12 contre l'Italie).

 

Pour en savoir plus :

- Montpellier - Ancien All Black, Tuitavake pourrait honorer la sélection des Tonga (article)

- Des anciens All Blacks du Top 14 pourraient disputer la Coupe du monde avec les îles du Pacifique (article) (en anglais)

- Tulou veut jouer pour les Bleus (article)

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
10 juillet 2014 4 10 /07 /juillet /2014 14:40

 

 

Le 5 juillet dernier à Leeds, 198 coureurs de 34 nationalités différentes ont pris le départ de la 101e édition du Tour de France. L’internationalisation progressive du peloton se pousuit… Cette année, pas d’Africain… mais un Chinois,  Ji Cheng (Giant Shimano), participe pour la première fois de l’histoire à la compétition.

   


Troisième évènement sportif le plus suivi après le Mondial de football et les Jeux Olympiques, la Grande Boucle attire, au fil des années, des coureurs de nationalités de plus en plus variées.

 

« S’il reste encore fidèle à ses racines européennes*, le Tour, plus grande épreuve cycliste du monde, s’internationalise (…) En quatorze ans, le nombre de nationalités représentées a augmenté de 36% », constate Sylvain Mouillard, journaliste à Libération.

 

En effet, on est passé de 25 nationalités en 2000 à 34 aujourd’hui.

 

Et, mondialisation du cyclisme oblige, ce chiffre est encore amené à grandir dans les années qui viennent.

 

* Lors de ce Tour de France 2014, on dénombrerait « 167 coureurs européens, 13 représentants d’Océanie, 10 d’Amérique du Nord, 4 d’Amérique du Sud et 4 d’Asie » (Source : www.velo-club.net).

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
7 juillet 2014 1 07 /07 /juillet /2014 15:50

 

 

Double nationalité, naissance à l’étranger, pays dont sont issus les parents ou les grands-parents… James Offer, un UX designer australien vivant à Londres, s’est attaqué aux origines des 736 joueurs des 32 équipes de la Coupe du monde 2014. Publiée mi-juin sur le site codehensive.com, l’infographie récapitule les liens qui unissent les différentes nations qualifiées au Brésil au reste du globe. Avec 21 ‘‘connexions’’ répertoriées, la Suisse arrive en tête. La France se classe 5e.  L’Equateur, le Honduras et la Corée du Sud affichent quant à eux un zéro pointé.

 

Suisse (21 connexions)

  • Diego Benaglio, grand-père paternel originaire d’Italie, nationalité italienne
  • Philippe Senderos, parents originaires de Serbie (père) et d’Espagne (mère)
  • Tranquillo Barnetta, arrière grand-père d'origine italienne, nationalité italienne
  • Gökhan Inler (c), parents originaires de Turquie
  • Haris Seferović, parents originaires de Bosnie-Herzégovine
  • Granit Xhaka, parents originaires d’Albanie 
  • Valon Behrami, né au Kosovo
  • Ricardo Rodríguez, parents originaires du Chili
  • Blerim Džemaili, né en Macédoine
  • Gelson Fernandes, né au Cap-Vert
  • Mario Gavranović, parents originaires de Bosnie-Herzégovine
  • Admir Mehmedi, né en Macédoine
  • Josip Drmić,  parents originaires de Croatie
  • Johan Djourou, né en Côte d’Ivoire
  • Xherdan Shaqiri, né en Albanie et parents originaires du Kosovo


Australie (18)

  • Ivan Franjić, grands-parents originaires de Croatie
  • Jason Davidson, grand-mère paternelle originaire du Japon, qui est une fille d'immigrés grecs
  • Tim Cahill, parents originaires de Samoa (mère) et d’Irlande (père)
  • Matthew Špiranović, grands-parents originaires de Croatie
  • Oliver Bozanić, parent originaire de Croatie (père)
  • James Troisi, parents originaires d’Italie (père) et de Grèce (mère)
  • Mile Jedinak (c), grands-parent(s) originaires de Croatie
  • Eugene Galeković, grands-parent(s) originaires de Croatie
  • Ryan McGowan, parents originaires d’Ecosse
  • Dario Vidošić, né en Croatie
  • Massimo Luongo, parents originaires d’Indonésie (mère) et d’Italie (père)
  • Mark Bresciano, parents originaires de Croatie (mère) et d’Italie (père)


Algérie (17)

  • Cédric Si Mohamed, né en France
  • Madjid Bougherra (c), né en France
  • Faouzi Ghoulam, né en France
  • Carl Medjani, né en France
  • Hassan Yebda, né en France
  • Nabil Ghilas, né en France
  • Sofiane Feghouli, né en France
  • Yacine Brahimi, né en France
  • Medhi Lacen, né en France
  • Nabil Bentaleb, né en France
  • Liassine Cadamuro-Bentaïba, né en France
  • Saphir Taïder, né en France
  • Aïssa Mandi, né en France
  • Riyad Mahrez, né en France
  • Mehdi Mostefa, né en France
  • Raïs M'Bolhi, né en France et parent originaire de la RDC (père)

Bosnie-Herzégovine (16)

  • Asmir Begović, nationalité canadienne
  • Ermin Bičakčić, nationalité allemande
  • Emir Spahić (c), né en Croatie et parents originaires du Monténégro (père) et de Bosnie-Herzégovine (mère)
  • Sead Kolašinac, né en Allemagne
  • Muhamed Bešić, né en Allemagne
  • Miralem Pjanić, nationalité luxembourgeoise
  • Zvjezdan Misimović, né en Allemagne
  • Mensur Mujdža, né en Croatie
  • Izet Hajrović, né en Suisse et parents originaires du Monténégro, nationalité suisse
  • Senijad Ibričić, nationalité croate
  • Haris Medunjanin, nationalité hollandaise
  • Anel Hadžić, nationalité autrichienne
  • Tino-Sven Sušić, nationalité belge

France (16)

  • Patrice Evra, né au Sénégal et parent originaire du Cap-Vert
  • Mamadou Sakho, parents originaires du Sénégal
  • Yohan Cabaye, grand-mère paternelle originaire du Vietnam
  • Mathieu Valbuena, père originaire d’Espagne
  • Karim Benzema, grands-parents originaires d’Algérie
  • Rio Mavuba, parents originaires d’Angola (mère) et de la RDC (père)
  • Eliaquim Mangala, grands-parents originaire(s) de la RDC, nationalité belge
  • Blaise Matuidi, parents originaires d’Angola et de la RDC
  • Bacary Sagna, grands-parents originaires du Sénégal
  • Moussa Sissoko, parents originaires du Mali
  • Paul Pogba, parents originaires de Guinée
  • Laurent Koscielny, grand-père paternel originaire de Pologne
  • Rémy Cabella, père originaire d’Italie
  •  
  • Note: D’autres joueurs tel que Raphaël Varane possèdent des connexions avec la Martinique mais celle-ci fait techniquement partie de la France (DOM).

Belgique (15)

  • Vincent Kompany (c), parent originaire de la RDC (père) 
  • Axel Witsel, père originaire de la France (Martinique)
  • Kevin De Bruyne, parent originaire d’Angleterre
  • Marouane Fellaini, parents originaires du Maroc
  • Romelu Lukaku, grand-parent originaire de la RDC
  • Kevin Mirallas, parent originaire d’Espagne (père)
  • Daniel Van Buyten, parent originaire d’Allemagne
  • Divock Origi, parent originaire du Kenya (père)
  • Moussa Dembélé, parent originaire du Mali (père)
  • Adnan Januzaj, né d'un père albanais et d'une mère croate, tous deux originaires du Kosovo, et grands-parents originaires de Turquie
  • Anthony Vanden Borre, né en RDC
  • Nacer Chadli, nationalité marocaine

 

USA (15)

  • Tim Howard, parent originaire de Hongrie (mère)
  • Omar Gonzalez, parent originaire du Mexique et nationalité mexicaine
  • John Brooks, né en Allemagne
  • Aron Jóhannsson, parent originaire d’Islande
  • Mikkel Diskerud, né en Norvège
  • Alejandro Bedoya, parent originaire de Colombie
  • Brad Guzan, grand-parent originaire de Pologne
  • Jermaine Jones, né en Allemagne
  • Julian Green, nationalité allemande
  • Jozy Altidore, parent originaire d’Haïti
  • Chris Wondolowski, grand-parent originaire de Pologne
  • Timothy Chandler, né en Allemagne
  • Nick Rimando, parents originaires du Mexique (mère) et des Philippines (père)
  • Fabian Johnson, né en Allemagne


Argentine (13)

  • Lucas Biglia, nationalité italienne
  • Gonzalo Higuaín, né en France
  • Lionel Messi (c), nationalité espagnole
  • Javier Mascherano, nationalité italienne
  • Martín Demichelis, nationalité italienne
  • Rodrigo Palacio, nationalité espagnole
  • José María Basanta, nationalité mexicaine
  • Sergio Agüero, nationalité espagnole
  • Augusto Matías Fernández, nationalité espagnole
  • Pablo Zabaleta, nationalité espagnole
  • Federico Fernández, nationalité italienne
  • Ricardo Gabriel Álvarez, nationalité italienne
  • Ezequiel Lavezzi, nationalité italienne

Pays-Bas (10)

  • Bruno Martins Indi, né au Portugal
  • Jonathan de Guzmán, né au Canada
  • Nigel de Jong, parent originaire d’Indonésie (mère)
  • Terence Kongolo, né en Suisse et parents originaires de la RDC
  • Jeremain Lens, parent originaire du Suriname
  • Georginio Wijnaldum, parent originaire du Suriname
  • Memphis Depay, parent originaire du Ghana
  • Michel Vorm, parent originaire du Suriname
  • Note: D’autres joueurs tel que Leroy Fer possèdent des connexions avec les Antilles néerlandaises mais celles-ci font techniquement partie des Pays-Bas.


Uruguay (9)

  • Fernando Muslera, né en Argentine
  • Sebastián Coates, parent originaire d’Ecosse
  • Diego Alfredo Lugano, nationalité espagnole
  • Diego Godín, nationalité espagnole
  • Jorge Fucile, nationalité italienne
  • Cristian Rodríguez, nationalité italienne
  • Christian Ricardo Stuani, nationalité italienne
  • Edinson Cavani, nationalité italienne
  • Walter Gargano, nationalité italienne


Cameroun (8)

  • Benoît Assou-Ekotto, né en France
  • Alex Song, nationalité française
  • Samuel Eto'o (c), nationalité espagnole
  • Maxim Choupo-Moting, né en Allemagne
  • Charles Itandje, né en France
  • Stéphane Mbia, nationalité française
  • Joël Matip, né en Allemagne
  • Allan Nyom, né en France

Croatie (8)

  • Vedran Ćorluka, né en Bosnie-Herzégovine
  • Dejan Lovren, né en Bosnie-Herzégovine  
  • Ivan Rakitić, né en Suisse
  • Nikica Jelavić, né en Bosnie-Herzégovine
  • Sammir, né au Brésil
  • Mateo Kovačić, né en Autriche et parent originaire de Bosnie-Herzégovine
  • Eduardo, né au Brésil

Chili (7)

  • Miiko Albornoz, né en Suède et parent originaire de Finlande (mère)
  • Jorge Valdivia, né au Venezuela
  • Mauricio Pinilla, nationalité italienne
  • Claudio Bravo Muñoz, nationalité espagnole
  • Jean Beausejour, parent originaire d’Haïti (père)
  • Francisco Silva, nationalité espagnole


Angleterre (6)

  • Phil Jagielka, grand(s)-parent(s) originaire(s) de Pologne
  • Daniel Sturridge, grand(s)-parent(s) originaire(s) de Jamaïque
  • Danny Welbeck, parents originaires du Ghana
  • Alex Oxlade-Chamberlain, grand(s)-parent(s) originaire(s) de Jamaïque
  • Raheem Sterling, né en Jamaïque
  • Adam Lallana, grand(s)-parent(s) originaire(s) d’Espagne

Portugal (6)

  • Bruno Alves, parent originaire du Brésil (père)
  • Pepe, né au Brésil
  • William Carvalho, né en Angola
  • Éder, né en Guinée-Buissau
  • Nani, né au Cap-Vert
  • Silvestre Varela, parent originaire du Cap-Vert

 

 

Allemagne (6)

  • Sami Khedira, parent originaire de Tunisie (père)
  • Lukas Podolski, né en Pologne
  • Miroslav Klose, né en Pologne
  • Jérôme Boateng, parent originaire du Ghana (père)
  • Shkodran Mustafi, parent originaire d’Albanie
  • Mesut Özil, grands-parents originaires de Turquie

Iran (5)

  • Reza Ghoochannejhad, nationalité hollandaise
  • Steven Beitashour, né aux USA
  • Ashkan Dejagah, nationalité allemande
  • Daniel Davari, né en Allemagne et parent originaire de Pologne (mère)

Côte d’Ivoire (5)

  • Mathis Bolly, né en Norvège
  • Jean-Daniel Akpa-Akpro, né en France
  • Giovanni Sio, né en France
  • Sol Bamba, né en France
  • Didier Drogba, nationalité française
  • Serge Aurier, nationalité française

Grèce (4)

  • Panagiotis Kone, né en Albanie
  • Loukas Vyntra, parent originaire de République tchèque (père) et né en République tchèque
  • José Holebas, né en Allemagne et parent originaire d’Uruguay (mère)

 


 

Mexique (4)

  • Miguel Ángel Ponce, né aux USA
  • Isaác Brizuela, né aux USA
  • Giovani dos Santos, nationalité espagnole et parent originaire du Brésil (père)

Ghana (4)

  • Kevin-Prince Boateng, né en Allemagne
  • Adam Kwarasey, né en Norvège
  • André Ayew, né en France
  • Jordan Ayew, né en France
  • Albert Adomah, né en Angleterre

Nigeria (3)

  • Peter Odemwingie, parent originaire de Russie (mère) et né en Ouzbékistan
  • Victor Moses, nationalité britannique
  • Shola Ameobi, nationalité britannique


Italie (3)

  • Thiago Motta, né au Brésil
  • Mario Balotelli, parents biologiques originaires du Ghana
  • Gabriel Paletta, né en Argentine

Russie (2)

  • Alan Dzagoev, parent(s) originaire(s) de Géorgie
  • Yuri Lodygin, parent originaire de Grèce (mère)

 Japon (2)

  • Gōtoku Sakai, né aux USA et parent originaire d’Allemagne (mère)

Costa Rica (2)

  • Óscar Duarte, né au Nicaragua
  • Celso Borges, parent originaire du Brésil (père)

Espagne (2)

  • Diego Costa, né au Brésil
  • David Silva, parent d’origine japonaise (mère)

Brésil (1)

  • Marcelo, nationalité espagnole

Colombie (1)

  • Carlos Alberto Sánchez, nationalité française
  • David Ospina, nationalité française

 

Crédits

A codehesive production by James Offer.

Cette liste a initialement été publiée sur http://www.codehesive.com/wc-ancestry/

Traduite en français et complétée par Sport et Nationalité.

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
5 juillet 2014 6 05 /07 /juillet /2014 17:18

 

 

Alors qu’il ne détient pas encore le passeport marocain, le défenseur central de Sivasspor (28 ans), ancien international espoirs portugais, a tout de même pu prendre part aux matches amicaux des Lions de l’Atlas face au Mozambique (4-0), à l’Angola (0-2) et la Russie (0-2) fin mai-début juin.

 

Sur ses bras, ses multiples tatouages constituent pour ainsi dire autant de traces indélébiles de son cahoteux parcours. « C’est une longue histoire. Chaque dessin a été fait dans un pays dans lequel j’ai joué. Tous ont été réalisés par des tatoueurs renommés que ce soit en Italie, en France ou en Angleterre... », confiait  Manu Da Costa à Sovsport lors de son arrivée en Russie en juin 2011.

 

Après une belle saison à Sivasspor en Turquie (25 matches, 6 buts), l'ancien Nancéien espérait être du voyage au Brésil avec le Portugal. Malheureusement pour lui, il n’en a rien été. Mais au même moment, le Maroc, le pays de sa maman, s’est manifesté. Il n’a pas hésité.

 

« Cela s'est fait très vite, dès que Badou Zaki a été nommé sélectionneur (fin avril), il m'a appelé avec son adjoint Mustapha Hadji. Ils m'ont exposé le projet marocain avec comme objectif à court terme cette CAN 2015 que le pays organise (en janvier prochain). Le Maroc, je n'estime pas que c'est une roue de secours car cela fait partie de mon identité », a expliqué le nouveau numéro 24 des Lions de l'Atlas à francefootball.fr.

 

Repères

Manuel Marouane da Costa Trindade Snoussi
Date de naissance : 6 mai 1986 à Saint-Max (France)
Nationalités : Française et Portugaise
Taille : 1m87
Poids : 78 kg
Club : Sivasspor (Turquie)

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
29 juin 2014 7 29 /06 /juin /2014 15:09

 

 

Si sa demande de passeport british aboutit, le tennisman slovène Aljaze Bedene (24 ans, 108e mondial) pourrait intégrer l’équipe britannique de Coupe Davis. Comme numéro 2 ?

 

Le 9 mai dernier, il a déclaré sa flamme à la Grande-Bretagne sur la BBC. Vivant depuis mars 2008 en Grande-Bretagne*, Aljaze Bedene a fait la demande pour obtenir la nationalité britannique.

 

En effet, le Slovène se verrait bien disputer la Coupe Davis aux côtés d’Andy Murray. Le premier tour de l’édition 2015 de la célèbre compétition annuelle de tennis masculin par équipes est prévu en février prochain.

 

Néanmoins, des points d’ombre subsistent. Même si Aljaze Bedene reçoit son « UK passport » à temps, Leon Smith, le capitaine de l’équipe britannique de Coupe Davis, décidera-t-il de l’appeler ? Ou choisira-t-il de l’ignorer ?  

 

Pour l’heure, Aljaz Bedene ne dispose d’aucune garantie.

 

*  Résident permanent à Hertfordshire - au nord de Londres - depuis 2011.

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
28 juin 2014 6 28 /06 /juin /2014 14:57

 

 

Au terme d'une longue procédure, l'athlète érythréen spécialiste des longues distances (31 ans), qui vit en Suisse depuis plus de dix ans, a reçu mardi le passeport rouge à croix blanche. D’après Swiss Athletics, le changement de nationalité sportive, qui doit encore être approuvé par l’IAAF, ne devrait être qu’une simple formalité.

 

« Le passeport représente beaucoup pour moi, car la Suisse est devenu mon pays », a confié Tadesse Abraham à Swiss Athletics.

 

Marié depuis plus de dix ans avec une Suissesse (Senait), avec laquelle il vit à Genève, avec leur fils Elod (3 ans), le tout frais champion national du 10'000 m (29'05"62 vendredi à Uster) pourra courir sous les couleurs helvètes lors du marathon des Championnats d'Europe à Zurich le 17 août prochain.

 

Et avec un record personnel à 2h07’45, Abraham peut légitiment nourrir l’ambition de remporter la médaille d’or… dans son pays d’adoption. S’il y parvient, ça serait beau, ça serait grand !

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
27 juin 2014 5 27 /06 /juin /2014 23:24

 

 

En disputant jeudi contre la Corée du Sud (1-0) son premier match officiel sous les couleurs de la Belgique, le talentueux ailier de Manchester United (19 ans) a officiellement bloqué sa nationalité sportive. Il est donc normalement Diable rouge à jamais… A moins qu’il ne décide plus tard de jouer pour le Kosvo, le pays de son papa, lorsque ce dernier sera reconnu par la FIFA.

 

« Cette première titularisation, je la dédie à mon père (Abedin), à mon oncle (Shemsedin), à mon agent (Dirk de Vriese), ainsi qu'à toute la Belgique ! », a déclaré au micro de la RTBF Adnan Januzaj.

 

*Autorisée par la FIFA à disputer des matches amicaux depuis le début de cette année, le Kosovo - qui a déclaré son indépendance en 2008 - n’est pas encore reconnu par l’ONU du foot et ne peut donc prendre part aux qualifications de grands tournois (Coupe du monde, Euro, JO).

 

** Né au Kosovo de parents albanais, Xherdan Shaqiri (22 ans), la star de l’équipe nationale suisse (auteur d’un triplé mercredi contre le Honduras, 3-0) pourrait également être tenté de défendre les couleurs des Dardanët.

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
12 juin 2014 4 12 /06 /juin /2014 16:16

 

Kadour-Ziani-aka-Zianimal-or-The-Dunkfather.jpg

« Le dunk, c’est le baromètre de ma vie, un nouveau code, le côté impulsif, instantané, le côté gladiateur. Ce que j’ai trouvé dans le dunk, je ne l’ai trouvé nulle part ailleurs. »

 

Le 6 juin dernier avait lieu la 11e édition de la Nuit du basket au complexe sportif des Aiguillettes à Villers-lès-Nancy. Un retour aux sources pour Kadour Ziani, 10 ans après le show mémorable donné avec la Slam Nation.

 

« Reste-t-il des dunkeurs motivés en France ? » C’est la question posée sur les réseaux sociaux par Kadour Ziani (40 ans) à l’approche de la Nuit du basket (NDB).

 

French-Dunk-Contest-14-Nancy-Kadour-Ziani-ok.jpg

Soucieux de préparer la relève, le "Dunkfather" avait mis en place samedi soir à Villers-lès-Nancy le "France Dunk Contest", étape qualificative à la finale européenne et mondiale.

 

« La scène est ouverte à tous les amateurs de tomars de la région et d’ailleurs ! », avait prévenu KZ.

 

Vendredi 6 juin 2014, 19h40. En compagnie de "Super Rouxi", on arrive au complexe sportif des Aiguillettes, situé à côté de la faculté de sport. Ça nous rappelle des souvenirs, forcément.

 

On entre dans le gymnase. Les tournois de 3 vs 3 sont en train de se dérouler sur 6 terrains. On aperçoit au loin Kadour Ziani. 1m79, 70 kg. Un dunkeur de légende. Signes particuliers : 1m05 de détente sèche et... 1m47 de détente avec élan !!! Spécialités : double moulin, 360 cobra, 360 au-dessus de plusieurs personnes et dunk depuis la ligne des lancers francs comme Michael Jordan. Un mec capable aussi de passer par-dessus une voiture avant de dunker ou de débloquer... par un coup de pied (Kick the Rim) le ballon coincé entre l'arceau et la planche du panier de basket, à 3m05

 

 

"Zianimal" se trouve au fond de la salle. Assis sur un banc, casquette jaune et noire de la Slam Nation sur le crâne, il discute tranquillement avec quelques-uns de ses potes, notamment ses coéquipiers algériens du club de foot de l’Espérance de Saint-Dizier, avec qui il vient de monter en DH.

 

 

On met un certain temps avant de l’approcher. « Bonjour Kadour, ça va ? » - « La bess, khouya ? T’es le mec du tumbling, c’est ça ? » - « Non non, pas du tout. Je suis juste admiratif de tes multiples prouesses sportives (basket, foot, saut en hauteur...). Franchement, gros gros respect pour ce que tu fais ! Surtout quand tu sautes pour aller dunker, t’as un de ces ''jump''… On dirait que tu "flyes", c’est super spectaculaire, trop impressionnant ! » - « Ah c’est cool, merci ! » - « Alors, tu nous a concocté un beau plateau pour ce soir ? » - « Pfff... pour l’instant, tu parles, j’ai zéro dunkeur sous la main ! De nos jours, c’est ouf ! Avec la place grandissante qu’occupe internet, les mecs se rencontrent de moins en moins. Pas mal préfèrent poster une vidéo et pensent ainsi s’acheter une réputation. J’en vois certains s’autoproclamer ‘‘champion’’, d’autres affirmer qu’ils ont réalisé le "best dunk ever"… Sérieux, ça me fait doucement rire ! Un peu de modestie, messieurs ! Pour venir à un évènement, de plus en plus de jeunes dunkeurs demandent  des primes d’engagement ou veulent qu’on les défraie. L’oseille a tué la morale ! Moi, j’ai toujours smashé par passion. Pas pour l’argent !  »

 

Kadour-Ziani-et-Maxime-le-vainqueur-du-concours-a-3-points.jpg Kadour et Maxime (12 ans),

le vainqueur surprise du concours

à 3 points (5/5 en finale).

Un talent à surveiller!

 

On le sent contrarié, Kadour. D’autant qu’il s’est blessé la veille (contracture à la cuisse gauche). Mais par amour du dunk, KZ ne renonce jamais. Dunk or die, c’est son credo, sa devise, sa philosophie, son mode de vie ! Il saisit son téléphone portable et tente de joindre Sami Messalti (19 ans, 1m90, 75 kg), son poulain, originaire comme lui de la cité du Vert-Bois (5-2). Sami, sur qui, il fonde beaucoup d'espoir (1m18 de détente verticale). "Zitips" vient de terminer le taf dans son magasin de sport (Street sport). Mais, faute de moyen de locomotion, il est bloqué à Bar-le-Duc. Sh*t !

 

Après nous avoir gentiment refilé gratos des casse-croûtes au fromton, Kadour se lève du banc. Il boîte bas. Il traîne la patte pour aller jusqu’à Mohammed Marrakchi, le coordinateur de la Nuit du basket. Il faut trouver une solution. Et vite !

 

Kadour pare au plus pressé. Il attrape un stylo et une feuille rose fluo. Entre deux matches, le "Dunkfather" joue les recruteurs de luxe auprès des basketteurs présents. « Hey, parmi vous, y’en a qui tomarent (dunkent, ndlr) ? » Ceux qui acquiescent sont priés de faire une petite démo sous les yeux du maître. Maillot n°69 de la Juve sur le dos, ‘‘Tiramisu’’ se fait recaler. « Laisse tomber ! », lui glisse en rigolant Kadour. Motif : Jump* insuffisant. Pas de temps à perdre, il continue de prospecter.

 

 

22h40. Après le show acrobatique de l’Est France TeamGym** (Foo Production, Kingersheim, près de Mulhouse) et les qualifs du concours à 3 points, place désormais au concours de dunks. À force de persuasion, Kadour a finalement réussi à dégoter 7 apprentis dunkeurs. Certes, pas les meilleurs, mais à l’image de Malo*** avec son maillot noir des Bulls, des basketteurs au grand cœur. OK, y’a du déchet technique. Mais y’a aussi du fun, de la vie, de l’envie… Kadour est dans son élément. Le dunk, c'est ce geste sportif qu'il a érigé au rang d'art. Auquel, il a apposé sa signature pour l'éternité. Le dunk a toujours été sa passion, son moyen d'expression. Et le cercle, l'endroit où il a su « faire fertiliser [s]on imagination ». Du coup, le concours, il le vit à fond. L'homme volant observe, analyse, corrige, distille ses conseils. Bandeau noir sur la tête, il semble heureux comme un enfant. Ouf, l’esprit du dunk made in France est toujours vivant ! Et si ce soir c’était pas finalement ça le plus important ?

 

Ismaël Bouchafra-Hennequin

 

 

 

*Kadour Ziani détient également le record du monde du coup de pied sauté le plus haut (kick à 2m98) réalisé sur le plateau d'une émission sportive américaine ("Best Damn Sports Show Period").

Jump = détente verticale.

** Le TeamGym, né dans les pays nordiques, se déroule en trois temps, sur trois agrès : une chorégraphie d’ensemble au sol, un passage au tumbling et un autre au mini-trampoline.

*** Malo, le futur vainqueur du concours de dunk.

 

  « Le seul talent, c’est le travail. C’est en se faisant mal qu’on progresse. »

 

Pour en savoir plus :

- Site internet Dunk or die
- Les DVD de la Slam Nation, tous réalisés par l'excellent Nicolas de Virieu
(Slam Nation: les Harlem du dunk, 2001) , (Système Dunk, 2003), (Best of Slam Nation, 2005).
- La 11e Nuit du basket s'est déroulée durant la 6e édition du challenge Eisenbach (Page Facebook) (Site internet)
(vidéo)
- La fan page Facebook de Kadour Ziani/ Son compte Twitter/ Le blog philosophique du Zianimal
- Interview de Kadour Ziani (Slam Nation) à lire sur sneakers-culture.com
-
Interview de Kadour Ziani à lire sur africatopsports.com
- 3 questions à... Kadour Ziani à lire sur actadiurna.over-blog.com

- Basket-ball: Kadour Ziani alias Zianimal (Portrait d'un dunker doué et passionné) à lire sur DZfoot.com

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article