Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 décembre 2009 4 10 /12 /décembre /2009 22:41

Anastasia Rodionova Aussie

La tenniswoman russe Anastasia Rodionova (96e joueuse mondiale) a obtenu la nationalité australienne ce jeudi à l’issue d’une cérémonie organisée à Melbourne.


« Je suis si heureuse et fière de devenir australienne », a-t-elle déclaré sur le site de la WTA.


« Dès mon premier tournoi ici, en 2002, je suis tombée sous le charme de l’Australie. Obtenir la nationalité* me permet aujourd’hui de me sentir reconnue par mon pays d’adoption, qui est désormais ma vraie maison ».


« Je tiens à remercier le gouvernement australien et la fédération de tennis** pour m’avoir aidé durant toutes ces années. Cela m’a permis d’avoir des résultats incroyables. Je serai très honorée de représenter l’Australie lors de mes prochains tournois ».


Anastasia Rodionova  vit à Melbourne depuis 2005.


La Slovaque Jarmila Groth (ex-Gadjosova), n°111, avait quant à elle reçu son passeport australien le mois dernier.


Ces deux athlètes, qui se sont mariées avec des Australiens***, ont  bénéficié des modifications récentes de la législation en ce qui concerne l’acquisition de la nationalité australienne. Les sportifs d’élite peuvent désormais introduire une demande de naturalisation après seulement deux ans passés dans le pays. Un justificatif de 6 mois de résidence est néanmoins exigé.


* Elle a réussi notamment un 100
% au test de citoyenneté.
** Tennis Australia.

*** Respectivement  Lorne Padman et Samuel Groth.


Repères


Anastasia Rodionova

Date de naissance :
12 mai 1982 à Tambov (Russie)
Nationalités : Australienne  et Russe
Taille : 1m67
Poids : 59 kg
Droitière/ Revers à deux mains

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
7 décembre 2009 1 07 /12 /décembre /2009 21:14


La fédération ghanéenne de football (GFA) doit encore récupérer des documents attestant la nationalité ouest-africaine du père de Kevin-Prince Boateng.


Le changement de sélection de Kevin-Prince Boateng (22 ans) prend plus de temps que prévu. Pourtant, le milieu de Portsmouth est d’accord pour jouer avec les Black Stars depuis plusieurs mois.


Mais il manque encore quelques pièces pour que le dossier complet puisse être soumis à la FIFA.


« Ce sont des détails personnels liés aux racines ghanéennes de son père, nous devrions les obtenir  aujourd’hui (lundi) », a précisé à KickOffGhana.com Randy Abbey, le porte-parole de la GFA.


« En revanche, je ne sais pas si son cas sera examiné par la FIFA avant les fêtes de Noël », a-t-il ajouté.


Milovan Rajevac, le sélectionneur du Ghana, a bon espoir d’emmener l’ancien international espoirs allemand à la CAN angolaise (10-31 janvier 2010).

Pour en savoir plus:
- Ghana: C'est en bonne voie pour Kevin-Prince Boateng
- Kevin-Prince Boateng veut jouer pour le Ghana
Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
6 décembre 2009 7 06 /12 /décembre /2009 14:17


Le talentueux milieu gauche de La Gantoise se rapproche des Diables Rouges.


Après Marouane Fellaini et plus récemment Mehdi Carcela, voici qu’un 3e joueur belgo-marocain pourrait bientôt représenter le Plat Pays. Il s’agit de Yassine El Ghanassy (19 ans).  


« Je dois encore faire mon choix officiel mais je pense que je vais opter pour l’équipe nationale belge et pas pour celle marocaine », a-t-il déclaré à Het Laaste Nieuws.


Yassine El Ghanassy compte trois sélections avec les moins de 19 ans belges.


En juin dernier, il avait failli participer aux Jeux méditerranéens de Pescara avec les olympiques marocains. Mais la Fédération royale marocaine de football (FRMF) avait déclaré forfait à la dernière minute à cause de différends entre le bureau fédéral et le staff technique.

Festival d'El Ghanassy ce vendredi contre Westerlo (2-5). Il élimine deux adversaires avant d'offrir sur un plateau le 5e but à Smolders (0:18)

 
Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
2 décembre 2009 3 02 /12 /décembre /2009 22:42


Milovan Rajevac, le sélectionneur du Ghana, projette de rencontrer Mario Balotelli, la semaine prochaine. Et espère le convaincre de jouer pour les Black Stars.


« La semaine prochaine, je serai en Europe. A ce moment-là,  je verrai avec Balotelli. Demain, je pars pour assister au tirage au sort de la Coupe du monde et ensuite, je me rendrai sur le Vieux Continent. J’ai prévu une série de réunions avec les différents joueurs évoluant en Europe et j’ai l’intention de prendre contact avec Balotelli. J’en ai discuté avec le président et le vice-président de la fédération ghanéenne (GFA) et ils m’ont donné le feu vert. »


« L’idée de départ est de se rendre à Bologne afin de rendre visite à notre capitaine, Stephen Appiah. J’espère ensuite qu’il m’accompagnera à Milan pour rencontrer Mario (Balotelli) et (Sulley) Muntari. Je suis actuellement satisfait de la qualité des attaquants qui composent la sélection. Mais qui refuserait de se passer des services d’un tel joueur ? Il est jeune, évolue dans un grand club et réalise de très très bons matches », a déclaré Milovan Rajevac à La Gazzetta dello Sport.
Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 21:17


Paul Le Guen souhaiterait intégrer le gardien parisien aux Lions Indomptables du Cameroun. La tâche s'annonce compliquée.


Les choses s’accélèrent pour Apoula Edel. Propulsé numéro 1 au Paris Saint-Germain suite à la grave blessure de Grégory Coupet (fracture du péroné gauche), c’est maintenant au tour de Paul Le Guen, le sélectionneur du Cameroun, de vouloir « en faire son gardien n°2, voire n°1 au détriment de l’habituel titulaire Carlos Kameni », affirme RMC.


Seul hic, Apoula Edel (23 ans) a déjà porté à deux reprises les couleurs de l’Arménie, il n’est donc plus sélectionnable avec les Lions Indomptables.


Le portier du PSG estime avoir été « abusé » en 2004 par un manager. Il y a un peu plus d’un mois, il avait décidé de déposer une requête auprès de la FIFA.


Une requête restée pour l’heure sans réponse et qui, sauf miracle, a de toute façon très peu de chance d’aboutir.


Son passeport arménien*, qui vient tout juste d’expirer, ne change rien au problème.


Par ailleurs, un autre joueur, David N’Gog (Liverpool), a été récemment approché par le staff des Lions Indomptables. Interrogé par le The Sun, l’attaquant des Bleuets n’a pas nié : « J’ai eu un contact avec la fédération camerounaise (FECAFOOT). Maintenant, j’ai besoin de temps pour réfléchir à tout cela. En tout cas, je suis très flatté ».

* La Fédération arménienne de football (FFA) a saisi quant à elle le Tribunal arbitral du sport pour que l'actuelle nationalité sportive d'Edel soit confirmée.
Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 23:59


A partir de la saison 2010, les clubs de la V-League ne pourront aligner au maximum qu’1 joueur naturalisé et 3 joueurs étrangers sur la pelouse.


« L’année prochaine, nous permettrons aux équipes de la V-League de jouer avec trois joueurs étrangers et un naturalisé. Mais dans les années à venir, leur nombre sera réduit », a déclaré Nguyen Trong Hy, le président de la fédération vietnamienne de football (VFF), le 18 novembre dernier en marge de la 6e session du Comité exécutif.


A l’entame de la saison 2010, aucun club professionnel vietnamien ne pourra disposer de plus de 5 joueurs étrangers au sein de son effectif. Seuls 3 d’entre eux pourront figurer sur la feuille de match.


A partir de 2011 et jusqu’en 2013, ces quotas seront abaissés à 4 (étrangers sous contrat) et 3 (étrangers sur le terrain) pour les 14 clubs de V-League. Et à respectivement 3 et 2 pour les 12 clubs de première division.


Cette nouvelle mesure intervient après la naturalisation de plusieurs 9 footballeurs étrangers (Phan Van Santos, Doàn Van Nirut, Doàn Van Kakda, Phan Lê Martin, Trân Lê Issac, Dinh Hoàng Max, Dinh Hoàng La, Huynh Kesley et Nguyên Rogerio)*.


Et également après la multiplication ces derniers temps des demandes de naturalisation (Jonathan, Issifu, Das Silva, Deiryo, Helio, Valdiney, Anielkan et Williams, Issawa, Tshamala, Almeida et Abbaye).


La seule ‘‘nouvelle’’ règle qui paraît contestable est la différence faite entre un national et un naturalisé : « Une fois que les joueurs étrangers ont acquis la nationalité vietnamienne, ils doivent pouvoir bénéficier des mêmes droits que les Vietnamiens. La VFF ne devrait pas pratiquer une discrimination à leur égard comme s’ils étaient des citoyens de deuxième ou de troisième zone », a indiqué à VietNamNet Bridge  Doan Nguyen Duc, le président de Hoàng Anh Gia Lai.


* Le premier joueur ‘‘étranger’’ du championnat vietnamien à avoir été naturalisé était français. Il s’agissait de Ludovic Casset alias Ma Tri qui possédait toutefois une mère originaire du pays.

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
28 novembre 2009 6 28 /11 /novembre /2009 22:16


Le milieu de terrain du Stade Rennais donne les raisons qui l’ont poussé à choisir la Norvège.


« Je suis né au Ghana où j'ai grandi jusqu'à l'âge de 13 ans. J'ai ensuite rejoint mon père qui vivait en Norvège. J'aurais aussi pu jouer pour le Ghana. Ils m'avaient appelé quand j'avais 19 ans, mais je n'étais pas sûr de jouer plus tard. Alors j'ai choisi de jouer pour les moins de 18 et les moins de 19 ans de Norvège. Depuis, j'ai acquis la nationalité et le passeport norvégien », a-t-il  affirmé à Ouest- France.


Alexander Tettey (23 ans) est international A norvégien depuis le 22 août 2007. Il compte actuellement 5 sélections.


Son grand frère, Emmanuel Tetteh, avait quant à lui opté pour les Black Stars (1994-1999).

 

Repères


Alexander Banor Tettey


Date de naissance : 4 avril 1986 à Accra (Ghana)
Nationalités : Norvégienne et Ghanéenne
Taille : 1m80
Poids : 75 kg
Club actuel : Rennes (France)

Alexander Tettey sous le maillot de Rosenborg la saison dernière (2:54)

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
28 novembre 2009 6 28 /11 /novembre /2009 20:42


Le latéral droit brésilien du Standard de Liège pourrait bientôt introduire une demande de naturalisation afin de devenir belge.


Arrivé en Belgique en fin d’année 2006, Marcos Camozzato (26 ans) va prochainement fêter ses trois ans de résidence dans le Plat pays. « Je franchirai ce cap le 26 décembre », précise-t-il à La Dernière Heure. Et ça lui donne visiblement des idées…  « A ce moment-là, je pourrai introduire une demande de naturalisation ».


Pour l’heure, Marcos est encore au stade de la réflexion. Il possède déjà deux nationalités : « En plus du passeport brésilien, je dispose aussi de l’italien grâce à mon arrière-grand-père ».


Pourrait-on le voir à terme avec le maillot des Diables Rouges ? « Tout dépend si je vais au bout de mon contrat, si je prolonge… Mais ce ne serait pas uniquement pour l’équipe nationale. Je suis ouvert sur ce dossier, n’excluant ni l’une ni l’autre possibilité. Je n’ai pas eu de contact avec l’Union belge et ce sera une initiative personnelle ».


Un de ses compatriotes, Igor De Camargo fait déjà partie de l’équipe nationale de Belgique. Un autre, Dante (Borussia Möchengladbach) devrait bientôt être en mesure de postuler. Alors, pourquoi pas, Marcos?

 

Repères


Marcos Camozzato

Date de naissance :
17 juin 1983 à Porto Alegre
Nationalités : Brésilienne et Italienne
Taille : 1m77
Poids : 71 kg
Club actuel : Standard de Liège (Belgique)

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 21:53


Dans une interview accordée à DiarioShow.com, l’attaquant de la Lazio Rome a démenti toute venue en équipe d’Italie. Il a en revanche clamé son amour pour le maillot argentin.
 


Ces derniers temps, il y avait des rumeurs en Italie qui faisaient état d’une future convocation en Nazionale. Est-ce exact ?

Non, non, ce qui s’est passé, c’est que les journaux ont entendu que je n’avais jamais joué pour l’Argentine chez les seniors. On m’a interrogé et j’ai dit la vérité : « Oui, je n’ai pas encore de sélection A ». A partir de là, la presse s’est quelque peu emballée.


Est-ce que certains dirigeants italiens vous ont officiellement contacté ?

Non, j’ai discuté avec mon frère (Sergio, qui est aussi son agent) et j’ai demandé si c’était vrai mais rien de plus.


J’imagine que cela a dû être une décision difficile pour vous ?

Non, mon idée, ma décision, c’est de jouer en sélection d’Argentine. Je vais attendre. De toute façon, je ne peux rien faire d’autre.


Vous attendez que Diego Maradona vous fasse signe ?

Oui, sans moi, l’équipe d’Italie est déjà bien armée. Et de toute façon, j’avais déjà dit à mon frère et à un proche que je voulais jouer en équipe d’Argentine.


Avez-vous échangé même de manière informelle avec Maradona ?

Non, non, non, je n’ai jamais parlé avec Diego.


Savez-vous s’il vous suit ?

Euh…  je crois.


Pensez-vous que vous allez être appelé tôt ou tard en sélection albiceleste ?

Je pense que si je continue à bien jouer, je dois avoir ma chance. Je joue quand même dans le Calcio, qui fait partie de l’un des trois championnats les plus relevés au monde.


Quand Maradona convoque des joueurs issus de championnats mineurs comme, par exemple, Cristian Ansaldi (Rubin Kazan), pensez-vous réellement qu’il vous suit ?

Je ne sais pas, je suppose. Moi, ce qui m’importe, c’est que je veux faire de bonnes choses  avec mon club. Après, si je suis appelé en sélection, ce sera la cerise sur le gâteau. N’importe quel joueur argentin rêve de jouer avec l’Albiceleste…

Pour en savoir plus :
- Italie : un oeil sur Zarate
Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
25 novembre 2009 3 25 /11 /novembre /2009 21:58


Alors qu’il a déjà décliné plusieurs convocations du Maroc, le défenseur central de Lille affirme n’avoir pas encore arrêté son choix de sélection.


« En équipe de France, il y a une génération de défenseurs trentenaires, je pense qu’ils ont fait le tour (…) Après la Coupe du monde, j’ai tout à fait ma place chez les Bleus. Maintenant, je me concentre sur le club, sur les objectifs et je verrai par la suite ».


« Le Maroc est mon deuxième pays et son équipe nationale me tient à cœur autant que tous les Marocains. Maintenant, ma présélection est arrivée à un moment où je ne pensais pas apporter un plus à l’effectif car l’équipe avait des défenseurs de haut niveau tels qu’Abdeslam Ouaddou, Amine Erbate, Talal El Karkouri. Par souci d’honnêteté, j’ai préféré me concentrer sur le club. Sachez que mes contacts avec des joueurs de la sélection nationale sont fréquents et il se raconte qu’il règne une ambiance chaude là-bas. D’un côté, une atmosphère euphorique à chaque match ce qui motive et donne envie d’y être. Et, d’un autre, des conflits qui peuvent être difficiles à vivre… Maintenant, rien n’est encore fait. Je reste sélectionnable en équipe du Maroc et en équipe de France* et je verrai ce qui sera le mieux pour moi », a-t-il déclaré à Mountakhab.net.


* Adil Rami a joué à une reprise avec l’équipe de France A’, le 25 mars 2008 contre le Mali (3-2).


Repères


Adil Rami
Date de naissance : 27 décembre 1985 à Bastia (France)
Nationalités : Française et Marocaine
Taille : 1m90
Poids : 90 kg
Club actuel : Lille (France)

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article