Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 novembre 2009 2 24 /11 /novembre /2009 23:57

Interrogé par L’Express, Zinedine Zidane s’est dit fier d’être français d’origine algérienne. Même s’il n’est pas insensible au charme de l’Espagne…


Une autre nationalité. « Je me sens proche de l’Espagne, car ma femme en est originaire, mais mon identité me convient très bien : français d’origine algérienne. Je ne souhaiterais pour rien au monde en changer.» C’est dit !
Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
24 novembre 2009 2 24 /11 /novembre /2009 16:49


Il y a un peu moins de dix jours, l’équipe nationale suisse composée à 60% de binationaux, a remporté la Coupe du monde des moins de 17 ans face au Nigéria (1-0). Une grande première.

 

Désormais, la Suisse va devoir s’atteler à conserver ces jeunes joueurs pétris de qualités et depuis ce sacre, fortement courtisés par leur autre pays.

 

«En principe, treize* [de nos vingt-et-un] moins de 17 ans peuvent encore décider de partir», constate Peter Knäbel. Pour garder ces joueurs chez nous, il est important de soigner le contact avec leur encadrement proche et d'impliquer aussi le sélectionneur national Ottmar Hitzfeld», ajoute le nouveau directeur technique de la fédération suisse de football (ASF).

 

En janvier dernier, les binationaux qui portaient le maillot rouge à croix, ont signé une charte avec l’ASF. « C'est une sorte de code éthique », indique au Matin Nassim Ben Khalifa, l’attaquant d’origine tunisienne des Grasshoppers, élu deuxième meilleur joueur du tournoi**.

 

Depuis leur victoire, ‘‘la bande des 13’’ auraient même paraphé un nouveau document avec l’ASF : « le pacte d’Abuja ». Un engagement moral qui vise à ce qu’ils continuent à jouer sous les couleurs de la Suisse. Peter Gilliéron, le président de l’ASF, dit « y croire très fort ». Par cette démarche, la fédération helvète cherche à fidéliser les jeunes double nationaux et surtout éviter leur défection.

 

* Dont Nassim Ben Khalifa (Suisse-Tunisie), André Gonçalves (Suisse-Portugal), Pajtim Katsami (Suisse-Macédoine), Joel Kiassumbua (Suisse-Congo Brazzaville), Igor Mijatovic (Suisse-Serbie), Maik Nakic (Suisse-Croatie), Kofi Nimeley (Suisse-Ghana), Ricardo Rodriguez (Suisse-Pérou), Haris Seferovic (Suisse-Bosnie), Frédéric Veseli (Suisse-Kosovo), Granit Xhaka (Suisse-Albanie).

 

** Derrière le Nigérian Sani Emmanuel.

Résumé de Suisse-Nigéria (1-0, 63e, Seferovic) (2:45)

 
Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
21 novembre 2009 6 21 /11 /novembre /2009 00:35


L’attaquant brésilien de la Juventus Turin a tenu à répondre aux critiques émises par Giampaolo Pazzini.


« Ma décision (de vouloir représenter l’Italie, ndlr) était déjà prise depuis un an, et cela, indépendamment du fait que j’ai décidé d’obtenir mon passeport. J’ai toujours respecté les opinions de chacun - même celle de Pazzini - mais je demande aujourd’hui en retour qu’on respecte mon choix. Je veux jouer pour la Nazionale depuis maintenant un an et non pas pour le Brésil. »


« Marcello Lippi me prendra en considération dès que je deviendrai italien. »


« Je n’ai pas encore parlé avec le sélectionneur ni avec quiconque. »


« Est-ce que je pense à la Coupe du Monde ? Tout le monde veut aller en Afrique du Sud, y compris moi. Ça va dépendre beaucoup de mes performances. J’espère continuer à bien jouer avec la Juventus. Et si Lippi me convoque, j’essayerai de lui  rendre sa confiance », a affirmé Amauri à la Gazetta dello sport.


Giampolo Pazzini, l’attaquant de la Sampdoria Gênes, un des futurs rivaux potentiels d’Amauri en Squadra Azzurra, avait déclaré quelques jours plus tôt dans ces mêmes colonnes : « Pour le moment, je ne me sens pas en concurrence avec Amauri parce que je suis italien et lui brésilien. Mais je dois avouer que sa possible intégration me dérange un peu. J’aurais pu comprendre si Amauri avait été moitié italien, moitié brésilien. Mais là, il est 100% brésilien ».


En revanche, Nicola Legrottaglie voit plutôt d’un bon œil l’éventuelle arrivée en Nazionale de son coéquipier: « Si Amauri nous rejoint, je serai content. C’est un chic type qui peut apporter beaucoup à notre groupe. Pazzini pourrait également devenir important. En tout cas, toutes les opinions personnelles doivent être respectées » (La Republica).


Giancarlo Abete, le président de la Fédération italienne de football (FIGC), a lui assuré que dès qu’Amauri obtiendra son passeport, il pourra prétendre à une place en Squadra Azzurra : « Aujourd’hui, le critère de référence est la nationalité. A partir du moment où un joueur est italien, il a parfaitement le droit de porter le maillot de la Nazionale (…) Après, je ne vous cache pas que les footballeurs naturalisés doivent être peu nombreux dans notre sélection. Nous ne voulons pas perdre notre identité.»


Amauri (29 ans) ne devrait pas être naturalisé avant le 5 mars prochain, soit deux jours après la dernière rencontre amicale de l’équipe nationale d’Italie avant le Mondial. Problématique quand on postule à une place parmi les 23 transalpins…

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
17 novembre 2009 2 17 /11 /novembre /2009 21:11


Le défenseur brésilien du Borussia Möchengladbach a effectué les premières démarches auprès de l’ambassade de Belgique en Allemagne afin d’être naturalisé.


«
Je serais ravi de porter un jour la vareuse de l'équipe nationale belge, a-t-il affirmé à La Gazette des Sports. Mais si l'intention est là, on n'y est pas encore : je viens seulement d'entamer les démarches et la procédure s'annonce longue et difficile. Mais j'espère de tout cœur que le dossier aboutira... »


Pour mener à bien sa demande de naturalisation, il s’est adjoint les services d’une avocate bruxelloise.


Dante Bonfim (26 ans) a évolué durant trois ans en Belgique (de janvier 2006 à janvier 2007 à Charleroi et de janvier 2007 à janvier 2009 au Standard de Liège) avant d’être transféré Borussia Möchengladbach.


Il a cependant conservé son appartement au Plat pays.


Dante pourrait devenir le troisième Brésilien de l’histoire à porter le maillot des Diables Rouges après Luis Oliveira (1992-1999) et Igor De Camargo (2008 - ).

 

Repères


Dante Bonfim Costa Santos

Date de naissance :
18 octobre 1983 à Salvador de Bahia (Brésil)
Nationalité : Brésilienne
Taille : 1m88
Poids : 85 kg
Club actuel : Borussia Möchengladbach (Allemagne)

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
15 novembre 2009 7 15 /11 /novembre /2009 23:24


Haris Medunjanin, le milieu offensif de Valladolid, a vu son changement de nationalité sportive validé par la FIFA. Exit les Pays-Bas, welcome la Bosnie-Herzégovine.


Né à Sarajevo, le joueur aujourd’hui âgé de 24 ans, avait fui le pays au cours du conflit de 1992-1995 avec des membres de sa famille et s’était réfugié aux Pays-Bas. Là-bas, il y a acquis la nationalité néerlandaise avant de faire ses débuts avec les Jong Oranje. Avec ces derniers, il a remporté l’Euro des moins de 21 ans en 2006 et 2007.


« La FIFA a autorisé Medunjanin à jouer pour la Bosnie-Herzégovine, et ce, dès la double confrontation contre le Portugal », a précisé Slavica Pecikoza, le porte-parole de la fédération bosniaque de football (NFSBIH).


Medunjanin est resté sur le banc à l’aller (défaite 1-0). Il pourrait effectuer ses débuts dès mercredi lors du match retour, à Zenica.


Repères


Haris Medunjanin


Date de naissance :
8 mars 1985 à Sarajevo (Bosnie-Herzégovine)
Nationalités : Bosniaque et Néerlandaise
Taille : 1m87
Poids : 83 kg
Club actuel : Real Valladolid (Espagne)

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
15 novembre 2009 7 15 /11 /novembre /2009 19:43


La Fédération polonaise de football (PZPN) a profité de la rencontre  de ses moins de 19 ans contre la France mercredi à Limoges (défaite 1-0) pour observer de près Timothée Kolodziejcziak.


Le latéral gauche de l’Olympique Lyonnais (18 ans) a disputé toute la rencontre avec les Bleus.


La Pologne espère à terme le convaincre de porter le maillot du pays de ses ancêtres.

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
15 novembre 2009 7 15 /11 /novembre /2009 12:38


Le latéral droit de Burnley a avoué qu’il ne possédait pas la nationalité jamaïquaine ! Et donc qu’il n’aurait jamais dû évoluer avec les Reggae Boyz.


« A l’époque, j’avais énormément envie de jouer. Lorsque John Barnes (l’ancien sélectionneur de la Jamaïque, 2008-2009, ndlr) m’a proposé de rejoindre la sélection, je me suis dit que je verrai si j’allais être qualifié. J’ai alors donné mon nom et celui de mon père à la Fédération jamaïquaine de football (JFF). Et c’est tout. Ensuite, on ne m’a pas demandé mon passeport. »


Du coup, Tyrone Mears, prêté à cette époque à l’OM par Derby County, a pu jouer avec la Jamaïque un match amical contre le Nigéria, le 11 février dernier à Londres (0-0).


« Je suis tombé des nues, lorsqu’un peu plus tard, un détective privé m’a informé que mon père venait en fait de la Sierra Leone ».


Par ces révélations faites au tabloïd News of the World, Tyrone Mears espère s’attirer la clémence de la FIFA car il souhaite désormais jouer pour les Three Lions : « Je veux juste être sélectionnable en équipe d’Angleterre comme tout le monde ».


Repères


Tyrone Mears


Date de naissance :
18 février 1983 à Stockport (Angleterre)
Nationalité : Britannique
Taille : 1m80
Poids : 74 kg
Club actuel : Burnley (Angleterre)

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 22:08


Sepp Blatter, le président de la FIFA, a indiqué lundi vouloir lutter contre l’octroi excessif de la nationalité de pays européens aux joueurs sud-américains.


« Il y a un excès de joueurs sud-américains, la plupart du Brésil et d'Argentine, qui obtiennent facilement un passeport du pays européen dans lequel ils jouent. Cela pourrait déboucher à une Coupe du Monde 2014 disputée en majorité par des Brésiliens et des Argentins, et c'est pourquoi nous devons intervenir », a-t-il affirmé au cours d’une conférence de presse au Mexique.


« Je suis favorable à augmenter le délai pour qu'ils puissent représenter une sélection nationale autre que celle de leur pays d'origine qui est actuellement de 5 ans. »


Cette déclaration, effectuée au pays des Aztèques, n’est également pas anodine. Depuis quelques années, la Tri s’est spécialisée dans l’intégration de sud-américains (Antonio Nelson « Sinha », Leandro Augusto, Vicente Matias Vuoso).

Pour en savoir plus :

- Blatter contre les naturalisations de complaisance

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
8 novembre 2009 7 08 /11 /novembre /2009 16:45


Depuis trois ans, le XV de Pologne intègre des joueurs issus de la diaspora dans l’espoir de réaliser un bond qualitatif. Et vise une qualification pour la Coupe du Monde 2015.
 


La Pologne caresse l’espoir de rejoindre l’élite du rugby international. Mais au pays, le sport est encore amateur.

Dans ces conditions, il est bien difficile d’avoir une équipe nationale réellement compétitive.


Ainsi, depuis 2006, Tomasz Putra, le sélectionneur et ex-international, tente d’importer des rugbymen de la deuxième génération d’émigrés.


Des joueurs dont les noms terminent en ‘‘ski’’ : Stanislas Krzesinski (Sporting club mazamétain, ex-Albi), Yann Lewandowski  (Cahors), Eric Piorkowski (Castres) et Bastien Siepielski (Union rugby Marmande Casteljaloux, ex-Stade Français). Mais aussi David Chartier (Bayonne) qui possède à l’oreille des racines polonaises moins évidentes.


Après la France, Tomasz Putra entend bientôt s’attaquer à l’Angleterre, l’Australie et l’Afrique du Sud.


Car, pour l’instant, ce n’est pas suffisant. Le XV de Pologne a bien réussi en 2008 à rejoindre la Division 2A, une des sept divisions internationales* derrière le tournoi des Six Nations. Mais c’est encore trop juste pour prétendre participer à la Coupe du Monde 2011.


« Nous devons avancer pas à pas. Je pense que nous devons rester dans cette division pour deux ou trois saisons et nous construire à partir de là. Aujourd'hui nous n'avons pas le niveau (pour monter plus haut) mais plus tard: qui sait? », rêve Putra.


Si la « mayonnaise » prend « entre les Français et les Polonais » indique à l’AFP Krzesinski, les Dragons espèrent ne pas être très loin de la Coupe du Monde 2015, en Angleterre.


* Précisément la 2e division du Championnat européen des nations, ce qui correspond au 3e échelon international.

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
6 novembre 2009 5 06 /11 /novembre /2009 19:59


Eliaquim Mangala, le jeune défenseur central du Standard de Liège, a été appelé par Erick Mombaerts pour les rencontres face à la Tunisie et la Slovénie, les 13 et 17 novembre prochains.


Révélation liégeoise de ce début de saison, Mangala (18 ans) était suivi depuis un petit moment par la Fédération française de football. Celle-ci l’avait même supervisé à plusieurs reprises. Sa sélection chez les Bleuets ne constitue donc pas une surprise.


L'équipe de France espoirs affrontera la Tunisie en amical le 13 novembre à Tours puis enchaînera par une rencontre face à la Slovénie comptant pour les éliminatoires de l'Euro 2011.


La République du Congo et la Belgique étaient également sur les rangs pour s’attacher les services de Mangala.

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article