Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 juin 2009 1 01 /06 /juin /2009 23:31

Micheal Eneramo est revenu sur sa décision. Contrairement à ce qu'il avait préalablement annoncé, il s'est bien rendu au stage de la sélection nigériane et a même disputé la rencontre amicale Nigéria- Eire (1-1), le 29 mai.

Lors de cette partie, il a réalisé une match plein et a même inscrit le but nigérian à la 30e minute.

Par contre, il ne jouera pas demain contre la France en raison d'un problème de visa.

« Il est retourné en Tunisie et nous rejoindra à Abuja avant le match contre le Kenya » (le 7 juin), a indiqué Idah Peterside, le coordinateur technique des Super Eagles à kickoff.com.

NB: Alors qu'il était annoncé forfait pour France-Nigéria à cause d'un problème administratif, Micheal Eneramo a finalement  effectué son apparition sur la pelouse de Geoffroy-Guichard. Il a remplacé Peter Odemwingie à la 89e minute.

 

Pour en savoir plus :

- Eneramo : « Je regrette d'avoir opté pour le Nigéria » (4 août 2011) (français) (anglais)  

 

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
1 juin 2009 1 01 /06 /juin /2009 23:09


Kelvin Etuhu, le milieu offensif de Manchester City, a décidé de rejoindre son frère aîné en sélection nigériane de football.


Agé de 21 ans, Kevin Etuhu a déclaré à kickoff.com : « Le Nigéria est mon pays et c'est pourquoi je veux jouer pour lui ». « Je n'ai consulté personne pour prendre ma décision. Je veux juste que les fans et les dirigeants sachent que je me tiens prêt au cas où la sélection aurait besoin de moi ».


Deux nouveaux frères chez les Super Eagles ?

Kelvin Etuhu a indiqué que ce serait un rêve pour lui de pouvoir être aligné au côté de son frère aîné en équipe nationale nigériane. En effet, Dickson Etuhu, qui évolue à Fulham, compte 5 apparitions avec les Super Eagles depuis ses débuts en 2007. « Je pense que ce serait magnifique d'avoir deux frères jouant  ensemble pour le Nigéria. En tout cas, j'attends avec impatience ce moment », a-t-il conclu. Deux autres frères évoluent déjà en sélection nigériane : Kalu et Ikechukwu Uche.


Première cap pour Sone Aluko

Sone Aluko, l'ailier gauche d'Aberdeen (20 ans) a disputé quant à lui ses premières minutes avec les Super Eagles contre l'Eire, en amical, le 29 mai dernier. Auparavant, il avait fréquenté la sélection anglaise chez les jeunes (-16, -17, -18, -19 ans). Aluko a commenté son choix sur le site internet de son club : « C'était une décision difficile à prendre. Cependant, l'appel du Nigéria a été trop fort pour que je le refuse. Je vais avoir la chance de me tester au niveau international, probablement lors des qualifications à la Coupe du monde. A mon âge, je ne pouvais pas passer à côté d'une telle opportunité. J'en ai parlé avec ma famille et ils comprennent ma décision. Elle vient à la fois du cœur mais aussi de la tête ».

 

Repères

Kelvin Etuhu


Date de naissance :
30 mai 1988 à Kano (Nigéria)
Nationalités : Nigériane et Britannique
Taille : 1m82
Poids : 78 kg
Club actuel : Manchester City (Angleterre)

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
1 juin 2009 1 01 /06 /juin /2009 20:32


« Il fallait une équipe anglaise aux Jeux olympiques mais il y avait quatre équipes britanniques. Ce seront les Anglais qui la composeront exclusivement. Ils sont satisfaits, le CIO aussi, moi aussi »
, a déclaré Sepp Blatter. Les fédérations écossaise,  galloise et nord-irlandaise ont toujours refusé de participer à une sélection britannique dite mixte. En effet, elles considèrent cette éventualité comme une remise en cause de leur indépendance dans le concert des nations du football mondial. L'officialisation de la participation d'une équipe uniquement composée de joueurs anglais* aux Jeux olympiques de Londres en 2012 devrait intervenir mardi lors du Congrès de la FIFA.


Des joueurs pris en otage

Andy Burnham, le secrétaire d'Etat britannique à la culture, aux médias et au sport, a déploré la rigidité des associations non-anglaises : « Leur position est décevante et un peu bornée parce qu'un jeune footballeur écossais, gallois ou nord-irlandais ne pourra pas représenter la Grande-Bretagne aux Jeux Olympiques ». Des sanctions sont déjà prévues pour ce type de footballeurs s'ils étaient tentés de répondre positivement à tout convocation de la sélection olympique britannique de football. 

 

* Que ce soit aussi bien dans le tournoi olympique féminin que masculin.

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
1 juin 2009 1 01 /06 /juin /2009 16:19


Nikki Hamblin, la jeune demi-fondeuse britannique (21 ans) n'obtiendra pas dans l'immédiat la nationalité néo-zélandaise.


Mardi, l'athlète a confirmé l'information au Sunday Star-Times. Elle pourrait même devoir attendre quatre années supplémentaires pour recevoir le précieux sésame. Par conséquent, Nikki Hamblin ne pourra disputer en août les championnats du monde de Berlin avec la délégation néo-zélandaise. Et ses chances de concourir aux Jeux olympiques 2012 avec la tunique noire des Kiwis apparaissent maigres.


Nikki Hamblin avait sollicité l'aide du ministre néo-zélandais des sports (Murray McCully) et de celui de l'immigration (Richard Worth), pour acquérir la nationalité néo-zélandaise dans les plus brefs délais. Elle espérait pouvoir bénéficier de « circonstances exceptionnelles ». Mais, il n'en fut rien. Chris Pilone, l'entraîneur de Hamblin, s'est plaint du service de l'immigration néo-zélandais qui n'a pas été « d'une grande aide ». Cependant, Pilone compte sur l'appui de la fédération néo-zélandaise d'athlétisme (Athletics New Zeland) et de l'agence SPARC (Sport and Recreation New Zealand) pour continuer la lutte. C'est-à dire trouver un  moyen pour que Nikki Hamblin bénéficie rapidement de la nationalité néo-zélandaise. Nikki Hamblin vit depuis septembre 2006 en Nouvelle-Zélande. Elle y a rencontré son petit-ami (Cameron Holt) et s'y est établi à Cambridge. Pilone tient à préciser : « Nikki n'est pas venue ici pour l'argent ou les installations. Autrement, elle serait restée en Grande-Bretagne ».  


Repères

Nikki Hamblin

Date de naissance :
20 mai 1988
Nationalité : Britannique
Coureuse de demi-fond

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
31 mai 2009 7 31 /05 /mai /2009 22:27


Burton O'Brien, le milieu du club écossais de Falkirk ne se fait guère d'illusion. Il ne revêtira jamais le maillot des Bafana Bafana.


Dans une interview accordée samedi au Times, Burton O'Brien, qui caressait jusqu'ici l'espoir de représenter l'Afrique du Sud, a déclaré : «  J'ai abandonné maintenant ». « La FIFA a rejeté ma demande mais je dois malgré tout poursuivre ma vie. Danny Jordaan, le responsable de la fédération sud-africaine (SAFA) a plaidé mon cas devant la FIFA pour qu'elle tolère le retard administratif dû à la délivrance de mon passeport. Ce retard n'était pas de ma faute. »


En 2005, sur les conseils de Stuart Baxter, Burton O'Brien avait tenté de troquer le maillot de l'équipe nationale d'Ecosse* contre celui  de l'Afrique du Sud, son pays natal. A l'époque, âgé de 24 ans, il avait effectué sa demande à la FIFA dans les temps (avant le 1er janvier 2005) mais un problème administratif**  était survenu. Malheureusement, ce dernier ne s'était réglé que bien après la date butoir. Résultat, l'organe directeur du football mondial avait rejeté sa demande de changement d'association.


* Le joueur compte 6 sélections avec les espoirs écossais dont certaines dites officielles.

** Burton O'Brien devait apporter les preuves de sa nationalité sud-africaine.


Repères

Burton O'Brien


Date de naissance :
10 juin 1981 à Johannesburg (Afrique du Sud)
Nationalités : Britannique et Sud-africaine
Taille : 1m78
Poids : 74 kg
Club actuel : Falkirk FC (Ecosse)

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
30 mai 2009 6 30 /05 /mai /2009 18:18


L'athlète kenyane Isabellah Andersson a obtenu la nationalité suédoise le 11 mai dernier. Elle a fêté cela en remportant le marathon de Stockholm ce samedi.


La première venue d'Isabellah Amoro (29 ans) en Suède remonte à 2005 lors d'une opération visant à promouvoir la course d'orientation au Kenya. C'est là qu'elle a connu Lars Andersson, un instructeur qui deviendra rapidement son entraîneur puis son mari en octobre 2006. « L'amour n'a pas de frontières », a affirmé vendredi par téléphone Isabellah. En janvier dernier, l'athlète a accouché d'un premier enfant, une petite fille prénommée Beyonce. C'est pourquoi, elle ne s'attendait pas forcément à une grande performance ce samedi lors du marathon de Stockholm. « Je ne sais pas comment mon corps réagira demain », déclarait-elle. « Mais je suis là pour me battre. Je n'abandonnerai pas ». Car elle voulait faire honneur à son rang. L'année dernière, Isabellah Amoro avait remporté le marathon de Stockholm en  2 heures 34 minutes et 14 secondes. Ce week-end, elle a disputé les 42,195 km avec la nationalité suédoise. Une première. Elle vient en effet de l'acquérir le 11 mai dernier, indique Universal Sports.


La Suède l'a adopté

Avec la concurrence féroce existant dans le fond kenyan, Isabellah a vite compris qu'elle ne serait qu'une athlète parmi tant d'autres. Elle en est consciente : « Je n'avais aucune chance de concourir pour le Kenya ». D'autres éléments sont entrés en ligne de compte dans sa décision de quitter le Kenya : « L'économie et les équipements ne sont pas très bons là-bas. Vous avez besoin de chaussures et de vêtements spécifiques et ce n'est pas facile d'en obtenir. J'étais passionnée par l'athlétisme mais on ne m'a pas donné ma chance au Kenya. Je m'entraînais mais pas de la meilleure des façons. Je n'avais pas de coach. Au Kenya, vous devez être vraiment  très bon pour avoir un entraîneur. Personne ne nous indiquait comment il fallait faire ». En Suède, Isabellah a trouvé un entraîneur dévoué en la personne de son mari, Lars Andersson. Il estime qu'Isabellah possède une grosse marge de progression. C'est bien clair, il ne lui fixe « aucune limite ». Isabellah reprend le fil de son histoire : « Je viens d'un pays qui n'est pas très développé et j'ai pu m'apercevoir comment les gens souffrent. Ici, en Suède, les gens ont tout ce dont ils ont besoin ». « Tout le monde est très affectueux et chaleureux avec moi, je me sens comme à la maison en Suède ». La preuve, elle vient de remporter pour la deuxième année consécutive, le marathon de Stockholm en 2 heures 33 minutes et 52 secondes*.


* Son tout nouveau record personnel sur la distance.

Repères

Isabellah Andersson (née Amoro)

Date de naissance : 1er janvier 1980 au Kenya
Nationalité : Suédoise
Coureuse de fond

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
30 mai 2009 6 30 /05 /mai /2009 00:45


La Fédération togolaise de football tenterait d'enrôler Torric Jibril, un jeune ghanéen de 17 ans, ayant déjà joué avec les Black Stars locaux.


D'après le Daily Guide, la Fédération togolaise de football (FTF) ferait le forcing pour naturaliser le jeune ghanéen Torric Jibril* (17 ans). Le but est simple : ils souhaiteraient l'aligner lors des qualifications cumulées Coupe du monde/ CAN 2010. Torric est précoce pour son âge. A 15 ans, il jouait déjà avec l'équipe nationale ghanéenne des joueurs locaux ! En 2007, il avait terminé 4e de la Coupe du monde des moins de 17 ans avec le Ghana.


Les dirigeants togolais se disent persuadés que Torric Jibril possède des origines togolaises. Dès lors, ils aimeraient pouvoir le compter dans leurs rangs. Prince Umar Ibrahim, le manager de Torric, a confirmé l'information selon laquelle le père de l'adolescent est issu de la tribu Bassar. Par conséquent, il possède des ancêtres togolais « mais il est né au Ghana et a perdu tout contact avec le Togo », a-t-il indiqué.


Pour que leur rêve devienne réalité, la FTF a envoyé une délégation de 3 personnes - emmenée par Mohamed Yao Kodzi - auprès du joueur afin d'entamer les pourparlers durant le week-end. Et voir la faisabilité d'une telle opération.


250 000 $ pour devenir Togolais

Prince Umar Ibrahim a également précisé que les officiels togolais avaient offert environ 150 000 dollars afin d'appâter la jeune ''Black Starlette''. Ils sont littéralement tombés sous le charme du joueur lors d'un match entre les Hearts of Oak et la Jeunesse de Tema.  Des discussions ont débuté à l'hôtel de la tulipe d'or de Kumasi, mardi matin. Mais les deux partis n'ont su trouver un terrain d'entente lors de ce premier rendez-vous. Une nouvelle réunion est prévue sous peu. Le manager de Torric a laissé entendre la chose suivante : si la fédération togolaise met 250 000 dollars sur la table, le deal pourrait se conclure rapidement. « C'est vrai qu'ils m'ont approché et nous discutons toujours », a confirmé Torric Jibril à Ghanasoccernet.com. Mais le joueur, qui a signé à Portsmouth en novembre dernier, a voulu se montrer rassurant : « Pour le moment je suis Ghanéen et si on m'appelle pour jouer dans l'une des sélections nationales, je n'y réfléchirai pas à deux fois ». La fédération ghanéenne de football (GFA) sait donc ce qu'il lui reste à faire s'il elle ne veut pas perdre une de ses pépites les plus prometteuses...


* Le nom du « Show Boy » peut être orthographié de différentes manières: Torric Jibril, Torric Jebrin, Torric Jebril, Tawrick Jibril, Tawrick Djibril et Taufiq Jebril.

Repères

Torric Jibril


Date de naissance :
10 mai 1992 à Accra (Ghana)
Nationalité : Ghanéenne
Club actuel : Accra Hearts of Oak (Ghana)

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
29 mai 2009 5 29 /05 /mai /2009 21:52


Malgré quelques approches de la FA, Jack Collison a décidé de continuer à jouer pour les dragons gallois.


Alors que le Pays de Galles vient de perdre Rhys Williams (Australie), la Fédération galloise de football (FAW) redoutait l'effet d'entraînement. Jack Collison, hauteur d'une remarquable saison avec West Ham, était dans le collimateur de la sélection anglaise. Techniquement, il pouvait encore changer d'association puisqu'il comptait uniquement 4 sélections amicales avec le Pays de Galles.


« Samedi, je mettrai un terme à toutes ces spéculations »

Mais mercredi lors d'une soirée organisée par un sponsor de l'équipe nationale galloise (Nationwide), Jack Collison (20 ans) a mis fin à l'intenable suspense : « Toutes ces spéculations existant autour de ma possible décision de jouer pour l'Angleterre, ne viennent certainement pas de moi ». « Le week-end prochain contre l'Azerbaïdjan, je peux mettre un terme à ces spéculations en revêtant la tunique rouge du Pays de Galles lors de mon premier match officiel. Comme ça, tout sera terminé. J'aurai montré pour qui je veux jouer ». « Il n'y a jamais eu de doute dans mon esprit. Je suis ravi de pouvoir représenter le Pays de Galles et également très fier de jouer pour le pays de mon grand-père maternel ». Samedi, s'il foule la pelouse du stade Tofik Bakhramov de  Baku, Collison scellera son avenir... en rouge et blanc.


Repères

Jack Collison


Date de naissance :
2 octobre 1988 à Watford (Angleterre)
Nationalité : Britannique
Taille : 1m82
Poids : 87 kg
Club actuel : West Ham (Angleterre)

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
29 mai 2009 5 29 /05 /mai /2009 20:09


Loïc Gagnon et Serge Nyuiadzi, deux jeunes joueurs franco-togolais évoluant à l'OGC Nice pourraient venir renforcer les Eperviers du Togo.


Interviewés par Globalsport, Loïc Gagnon (18 ans) et Serge Nyuiadzi (17 ans), qui jouent actuellement en CFA 2, se sont montrés intéressés par cette perspective. Mais à des degrés différents.


« Si l'opportunité se présente, je n'hésiterais pas à aller en sélection togolaise, c'est le pays de mes parents », a avoué Loïc Gagnon. Pour lui, une sélection avec l'équipe nationale du Togo serait forcément vécue comme « un aboutissement ». « Ce serait trop beau », rajoute-t-il. Des voyages récemment effectués sur la terre de ses ancêtres l'ont, de son propre aveu,  « touché ». Il s'imagine déjà avec le maillot jaune des Eperviers sur les épaules.


Serge Nyuiadzi semble davantage hésiter que son coéquipier. En tout cas, ses propos sont plus mesurés : « J'ai été content quand j'ai appris  que le Togo s'intéressait à moi. Je savais que ça viendrait mais pas aussi tôt. J'étais à la fois surpris et content. C'est un honneur de défendre les couleurs nationales quelque soit le pays. Au début, je ne pensais même pas à la sélection togolaise. Ma famille était également contente. Maintenant, la priorité va à ma progression en club, c'est le plus important ».


Ces deux attaquants fréquentaient jusqu'ici les sélections nationales françaises. En juillet 2008, Serge Nyuiadzi a notamment fini meilleur buteur tricolore (4 buts) au tournoi de Limoges avec les moins de 18 ans. Loïc Gagnon a quant à lui participé en septembre 2007 à l'Algarve Cup, avec les moins de 17 ans.


S'ils rejoignent l'équipe nationale du Togo, ils emprunteront le même trajet pris avant eux par Kuami Agboh, Serge Akakpo et Jacques-Alaixys Romao.


Repères

Loïc Gagnon


Date de naissance :
21 janvier 1991 à Bondy (France)
Nationalités : Française et Togolaise
Club actuel : Nice (France)


Repères

Komla Serge Nyuaidzi


Date de naissance :
17 septembre 1991 à Agou (Togo)
Nationalités : Française et Togolaise
Club actuel : Nice (France)

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
27 mai 2009 3 27 /05 /mai /2009 21:21


Une modification de la législation ougandaise pourrait convaincre Savio Nsereko, le milieu de terrain allemand de West Ham, de représenter l'Ouganda lors des prochaines compétitions internationales.


La semaine dernière, le Parlement ougandais a déposé une loi autorisant la double nationalité. Si elle reçoit l'aval présidentiel de Yoweri Museveni, cette réforme devrait permettre de recruter plus facilement des sportifs ougandais issus de la diaspora.


Rapatriement en vue

Savio Nsereko, joueur allemand de 19 ans, pourrait être l'un des premiers sportifs ougandais à bénéficier de cette nouvelle disposition d'après New Vision.


Par le passé, Savio avait déjà cherché à intégrer l'équipe nationale junior de l'Ouganda. Cependant, il en avait abandonné l'idée car il se heurtait jusqu'alors à un problème de taille. En effet, il était obligé de renoncer à sa nationalité allemande pour obtenir en contrepartie la nationalité ougandaise. Pas dupe, Nsereko savait qu'en perdant sa nationalité germanique, il se rendait de facto moins attractif aux yeux des clubs du Vieux continent.


Savio Nsereko a fréquenté assidûment les sélections nationales allemandes des moins de 19 et des moins de 20 ans*. Avec cette nouvelle loi autorisant la double nationalité, Nsereko pourrait reconsidérer l'offre de la Fédération ougandaise de football (FUFA) et porter la tunique jaune, rouge et noire des Grues**. L'Ouganda est classée 68e au classement FIFA bien loin de l'Allemagne, 2e. En tout cas, pour Gianluca Nani, le directeur technique de West Ham, le potentiel de son poulain ne fait aucun doute : « Savio est un jeune joueur promis à un grand futur ». S'il le dit...


* En juillet 2008, Savio Nsereko a remporté le championnat d'Europe des moins de 19 ans avec la Mannschaft.

** The Cranes en anglais.


Repères

Savio Nsereko


Date de naissance :
27 juillet 1989 à Kampala (Ouganda)
Nationalité : Allemande
Taille : 1m76
Poids : 73 kg
Club actuel : West Ham (Angleterre)

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article