Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 mai 2009 1 25 /05 /mai /2009 22:23



Stanislas Oliveira, le milieu franco-portugais de Sedan a choisi de porter les couleurs lusitaniennes à l'échelon international. Il a été convoqué pour le Festival de Toulon.


Stanislas Oliveira, jeune joueur professionnel de 21 ans, qui a disputé 23 journées de Ligue 2 cette saison, a décidé de représenter le Portugal. « Endosser le maillot portugais est pour moi une manière de rendre hommage à mon père. Il va falloir s'adapter à un autre style de jeu et découvrir une nouvelle culture footballistique », a-t-il déclaré à France Football le 19 mai.


En mars dernier, Stanislas Oliveira, dont les parents sont originaires de Bragança (dans le nord du Portugal), avait déclaré à Maisfutebol : « Si la fédération portugaise m'appelle, j'y vais. Je suis portugais, je veux jouer pour mon pays et donner le maximum pour lui ». Visiblement, cette déclaration n'est pas tombée dans l'oreille d'un sourd...


Appelé pour le Festival de Toulon

Le 21 mai, Stanislas Oliveira a été retenu par Rui Caçador, le sélectionneur des espoirs portugais, pour disputer le 37e Festival international de Toulon. Cette compétition se déroulera du 3 au 12 juin prochain dans le Var. Stanislas Oliveira avoue « ne plus dormir depuis avoir eu connaissance de la nouvelle ». Il est sur son petit nuage : « Etre appelé, c'est une sensation inexplicable, je suis très content ». Ajoutant par la suite : « Le Festival de Toulon va être spécial pour moi. Ça va être la première fois que je représente le Portugal qui plus est ici en France ». Surtout que dans le groupe B, la Selecção das quinas* croisera sur sa route : le Chili (le 4 juin), le Qatar (le 8 juin) et... la France (le 6 juin) de son coéquipier Paul Baysse. Une sélection tricolore qui a quasiment toujours ignoré Stanislas Oliveira jusque-là. En effet, le Sedanais n'avait été appelé que pour un stage de détection au Centre technique national Fernand Sastre (CTNFS) en janvier dernier. Là-bas, il avait disputé une rencontre amicale face à la réserve du Paris Saint-Germain (2-2). Reste maintenant à Stanislas à apprendre la langue de Camões pour se faire comprendre de ses partenaires. Quoique, le football est déjà en soi un langage universel...


La FPF recrute à l'étranger

Avant Stanislas Oliveira, la fédération portugaise de football (FPF) a réussi à « récupérer » d'autres joueurs issus de la diaspora : Manuel Da Costa (Sampdoria Gênes), Daniel Fernandes (VfL Bochum) et Amaury Bischoff (Arsenal FC).


* Ceci est le nom familièrement donné à l'équipe nationale portugaise. Le chiffre cinq fait référence aux écussons bleus présents sur le drapeau du Portugal. Pour certains, ces derniers symbolisent les cinq rois maures que D. Afonso Henriques, le premier roi du Portugal (1139-1185), a vaincus à la Bataille d'Ourique en 1139. Pour d'autres, il s'agirait des cinq plaies du Christ.


Repères

Stanislas Oliveira


Date de naissance :
27 mars 1988 à Mont-Saint-Aignan (France)
Nationalités : Portugaise et Française
Taille : 1m79
Poids : 71 kg
Club actuel : Sedan (France)

Pour en savoir plus :

-
Oliveira choisit le Portugal 

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
23 mai 2009 6 23 /05 /mai /2009 16:21


Sébastien Bassong, le défenseur franco-camerounais de Newcastle, a été présélectionné chez les Lions Indomptables pour préparer le match face au Maroc le 7 juin prochain à Yaoundé.

 

Jeudi dernier, Otto Pfister, le sélectionneur allemand du Cameroun, l'a retenu dans sa liste de 25 joueurs appelés à préparer ce match capital. En ce sens, les Lions Indomptables effectueront un stage à Tubize (Belgique) du 24 mai au 5 juin. Il y a une quinzaine de jours, Pfister affirmait au Cameroon Tribune : « Pour ce qui est du cas de Bassong, il ne peut pas encore jouer pour le Cameroun à cause du problème de la double nationalité. Nous sommes en train de voir avec la FECAFOOT* ce qu'on peut faire ». C'est-à dire essayer d'obtenir l'aval indispensable de la FIFA.

 

Bassong, l'ancien Bleuet

L'ancien Messin (22 ans) a fréquenté de manière sporadique l'équipe de France chez les jeunes. Il a notamment disputé deux rencontres lors du tournoi de Toulon** 2008 (contre le Japon le 22 mai et face aux Pays-Bas le 24 mai 2008) alors qu'il avait déjà 21  ans.

 

En partance ?

Sébastien Bassong a affirmé ce jeudi dans le Daily Telegraph qu'il envisageait un départ des Magpies en fin de saison. « Si Newcastle descend, j'aurai une discussion avec mes dirigeants après le dernier match de Premier League. Tout le monde sait que je suis quelqu'un d'ambitieux et jouer en Championship ne m'est jamais venu à l'esprit. Vous devez toujours avoir un plan de carrière. Pour moi, jouer en seconde division serait une régression ». Les Gunners d'Arsenal seraient intéressés par son profil.

 

* Fédération camerounaise de football
** Le Festival international espoirs de Toulon est une compétition amicale c'est-à-dire non officielle. 

 

Repères

Sébastien Bassong Nguena


Date de naissance :
9 juillet 1986 à Paris (France)
Nationalités : Camerounaise et Française
Taille : 1m87
Poids : 83 kg
Club actuel : Newcastle United (Angleterre)

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
23 mai 2009 6 23 /05 /mai /2009 01:11


Mamadou Samassa, l'attaquant marseillais âgé de 23 ans, a été retenu pour la première fois avec la sélection malienne. Sa participation est incertaine.

 

Bien que son temps de jeu soit famélique cette saison en Ligue 1 (511 minutes), l'ex-Manceau a été appelé mardi par Stephen Keshi, le sélectionneur malien, pour affronter le Ghana et le Bénin les 7 et 21 juin prochains dans le cadre des qualifications combinées Coupe du monde/ CAN 2010.

 

« Mamadou Samassa est un Français d'origine malienne. C'est un joueur qui a envie de jouer avec le Mali et il m'a donné toutes les garanties lors de notre rencontre à Marseille. On n'attend plus que le feu vert de la FIFA et je pense que tout sera réglé avant le match Mali-Ghana (le 7 juin) », a indiqué Stephen Keshi à L'Essor. Fin décembre suite à un voyage à Bamako, Samassa avait déclaré : « Après mûre réflexion, j'ai décidé d'opter pour mon pays d'origine. Donc, je suis prêt à défendre fièrement les couleurs du Mali ». Momo Sissoko (Juventus Turin), ancien international français dans les catégories de jeunes passé depuis chez les Aigles*, l'aurait encouragé à prendre cette décision.

 

Perdu pour le Mali ?

Problème, Mamadou Samassa a déjà représenté la France chez les espoirs (6 sélections, 3 buts). Surtout, il a joué deux rencontres officielles avec les Bleuets après ses 21 ans (face à la Roumanie le 1er juin 2007 et contre la République Tchèque le 26 mars 2008). Par conséquent, sa demande de changement d'association risque d'être refusée par la FIFA. A part si cette dernière revoit la règle dite des 21 ans, le 3 juin prochain lors de son Congrès à Nassau (Bahamas).

 

Keshi vise d'autres joueurs

Lors de son voyage en Europe, Stephen Keshi a également rencontré d'autres joueurs binationaux afin de les convaincre de rejoindre les Aigles du Mali. Il a notamment contacté Moussa Sissoko (Toulouse), Mohamed Fofana (Toulouse), Lamine Gassama (Lyon) et Aly Cissokho (FC Porto). « J'ai essayé de contacter tous ces joueurs, certains m'ont dit qu'ils ne sont pas Maliens alors que d'autres souhaitent attendre quelques années avant de faire leur choix. Ce que je peux dire, c'est qu'il n'y a que Mamadou Samassa qui est prêt à enfiler le maillot du Mali », a expliqué Stephen Keshi. Dans la liste émise par la Fédération malienne de football (FMF), figure aussi le jeune franco-malien Sambou Yatabaré (19 ans, Caen).

* Comme Frédéric Kanouté (FC Séville) et Djimi Traoré (Birmingham City). 

 

Repères

Mamadou Samassa


Date de naissance :
1er mai 1986 à Montfermeil (France)
Nationalités : Malienne et Française
Taille : 1m88
Poids : 82 kg
Club actuel : Olympique de Marseille (France)

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
21 mai 2009 4 21 /05 /mai /2009 21:01


Ivica Vastic, l'international autrichien d'origine croate, vétéran et véritable coqueluche du championnat autrichien de football, a annoncé qu'il prendrait sa retraite sportive à la fin de la saison.


« Il y a un moment où le corps dit : c'est fini », a indiqué lundi le milieu de terrain offensif du LASK Linz, qui fêtera ses 40 ans en septembre prochain. Le 30 mai au soir, il sera officiellement à la retraite.


Né à Split (Croatie), Vastic a été appelé une seule fois en sélection de Croatie mais n'est pas rentré en jeu. A l'été 1991, il signe en Autriche. En décembre 1995, il obtient la nationalité autrichienne. Il effectue ses débuts avec la Wunderteam le 27 mars 1996. Vastic totalise 50 sélections et 14 buts au compteur en équipe nationale.


Vastic dans les annales

Vastic restera dans les annales du football comme le plus vieux buteur de l'histoire de l'Euro. A 38 ans et 257 jours, il avait inscrit un but sur penalty lors d'Autriche-Pologne (1-1) le  12 février 2008 à Vienne.


Vastic a été élu à quatre reprises footballeur de l'année du championnat autrichien (1995, 1998, 1999, 2007), a remporté deux fois le championnat et quatre fois la Coupe.


Durant sa longue carrière, Vastic a défendu notamment les couleurs du Sturn Graz, Duisbourg, Nagoya Grampus Eight, l'Austria de Vienne et le LASK Linz.


Il était apprécié par les connaisseurs pour sa créativité et sa finesse technique. « C'est un génie », a déclaré élogieusement, Slaven Bilic, le sélectionneur croate.


Mais le public autrichien pourrait bien ne pas rester orphelin très longtemps de son chouchou. En effet, Toni, le fils aîné d'Ivica, évolue en sélection autrichienne des moins de 16 ans. Et comme on en dit le plus grand bien...

Vidéo en hommage à Ivica Vastic (4:28)

 


Repères

Ivica Vastic


Date de naissance :
29 septembre 1969 à Split (Croatie)
Nationalités : Autrichienne et Croate
Taille : 1m83
Poids : 78 kg
Club actuel : LASK Linz (Autriche)

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
21 mai 2009 4 21 /05 /mai /2009 20:32


Légalement, Kevin Gameiro, l'attaquant des Merlus lorientais, ne peut pas représenter le Portugal en compétitions internationales. Explications.


Le Portugal est très mal embarqué dans ces éliminatoires de la Coupe du monde 2010. Troisième du groupe 1, à déjà 7 longueurs du Danemark et de la Hongrie, la formation lusitanienne, demi-finaliste en 2006, pourrait, à cette allure, ne pas participer au Mondial sud-africain. Une non-qualification des coéquipiers du Ballon d'Or, Cristiano Ronaldo, serait vécue à n'en pas douter comme une catastrophe nationale. La Selecção portugaise connaît notamment des problèmes dans la finition. La preuve, elle a bouclé ses trois derniers matches de qualification sur de piteux zéro à zéro. Un buteur est demandé de toute urgence en sélection car Hugo Almeida, le joueur le plus utilisé à ce poste, n'a pas su convaincre. Les dirigeants de la Fédération portugaise de football (FPF) se seraient donc mis à la recherche d'un goleador. Une des pistes les mènerait en France...


Gameiro visé ?  

Le point de départ de l'affaire Gameiro est une simple déclaration de Carlos Queiroz, le sélectionneur lusitanien, publiée mardi dans Aujourd'hui Sport. Questionné par le quotidien sportif au sujet de Kévin Gameiro (11 buts et 8 passes décisives en Ligue 1 cette saison avec Lorient), l'ex-entraîneur du Real Madrid aurait répondu : « C'est un joueur vraiment intéressant et nous aimerions beaucoup lui parler ». Dans le milieu du football, on appelle ça un appel du pied... La réponse de Kévin Gameiro,  d'origine portugaise de par son grand-père paternel, ne s'est pas fait attendre. « Je n'ai pas vraiment de liens avec le pays. [...] Moi, je me sens français, avant tout », a déclaré l'international Espoirs tricolore. Dans ses propos, on sent qu'il n'est pas franchement emballé par la proposition portugaise. En 2007, Gameiro avait illuminé le Festival de Toulon en terminant meilleur joueur et meilleur buteur de l'épreuve (5 buts).


Irrécupérable  

De toute façon, même s'il le voulait, Kévin Gameiro, ne pourrait pas, en l'état actuel des statuts de la FIFA, jouer avec la sélection portugaise. Car il a déjà disputé au moins une rencontre officielle avec la France dans les catégories de jeunes*. Il a également dépassé l'âge limite permettant un changement d'association (21 ans). Gameiro a donc validé sa nationalité sportive. Elle est et sera française. Par conséquent, il ne pourra pas revêtir le maillot du Portugal en compétitions internationales. Ce sera la France sinon rien pour Gameiro. Mais comme le maillot frappé du coq lui va si bien...


* « Tout joueur qui a déjà pris part, pour une association, à un match international (en tout ou partie) d'une compétition officielle de quelque catégorie que ce soit ou de toute discipline de football que ce soit ne peut plus être aligné en match international par un autre membre » (article 15 des statuts de la FIFA). Kévin Gameiro a notamment pris part au match officiel France-Malte (5-0) du 5 septembre 2008 comptant pour les éliminatoires de l'Euro 2009.

NB : Avec l'assouplissement des Statuts de la FIFA voté en juin 2009, Gameiro pourrait finalement jouer pour le Portugal. Mais Canal + a indiqué le 7 mars 2010 que le joueur aurait décliné les avances du sélectionneur portuguais, Carlos Queiroz, car il privilégierait l'équipe de France.   


Repères

Kévin Gameiro


Date de naissance :
9 mai 1987 à Senlis (France)
Nationalité : Française
Taille : 1m72
Poids : 69 kg
Club actuel : FC Lorient (France) 

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
20 mai 2009 3 20 /05 /mai /2009 23:34


Micheal Eneramo, l'attaquant nigérian de l'Espérance de Tunis, a affirmé qu'il refuserait toute nouvelle convocation avec les Super Eagles.


Alors qu'il vient juste d'être sacré meilleur buteur du championnat tunisien avec 18 réalisations, Micheal Eneramo a déclaré qu'il ne jouerait plus avec l'équipe nationale du Nigéria. Il déplore le manque de considération dont il jouit en sélection. Le coaching de Shaibu Amodou serait en cause. Lors de sa première et dernière apparition*, une rencontre amicale disputée face à la Jamaïque le 11 février 2009, Eneramo n'était rentré qu'à cinq minutes de la fin. Depuis, il n'a plus été rappelé par les Super Eagles. Il ne fait pas partie des 29 nigérians appelés à jouer deux parties amicales contre l'Eire (le 29 mai à Londres) et la France (le 2 juin à Saint-Etienne) ainsi qu'un match des éliminatoires cumulées Coupe du monde/CAN 2010 face au Kenya (le 7 juin à Abuja).


Interrogé sur brilafm.net, Micheal Eneramo a indiqué : « Je ne pense pas que je serai intéressé à rejouer pour le Nigéria. Je n'ai pas apprécié ce qu'ils (le staff technique) m'ont fait. Ils m'ont convoqué pour jouer contre la Jamaïque... J'ai joué seulement les cinq dernières minutes et depuis, je n'ai plus été rappelé. Ils veulent détruire ma carrière. Alors qu'auparavant, ils m'ont persuadé de ne pas demander la nationalité tunisienne. Je ne veux plus jouer pour le Nigéria ».


La Tunisie lui fait les yeux doux

Par le passé, le buteur de 23 ans, formé aux Lobi Stars, avait refusé toutes les avances de la Fédération tunisienne de football (FTF) pour jouer avec les Aigles du Nigéria. Comptant une seule cap amicale avec le Nigéria, Eneramo peut encore changer d'association. Les dirigeants tunisiens s'activeraient en coulisses pour le naturaliser et le récupérer. La Tunisie avait remporté la CAN 2004 avec deux Brésiliens dans ses rangs (José Clayton et Francileudo Santos).


Le Nigéria affrontera la... Tunisie les 20 juin et 5 septembre prochains. Vraisemblablement, sans Micheal Eneramo, lassé de sa condition de joker. Mais la décision du « Bulldozer » est-elle irrévocable ?

 


* Lors de sa première convocation, Eneramo avait déclaré : « C'est un rêve qui se réalise. Je suis heureux d'être reconnu. Je commençais à me demander si j'allais avoir une chance de jouer pour mon pays ».

 

Pour en savoir plus :

- Eneramo : « Je regrette d'avoir opté pour le Nigéria » (4 août 2011) (français) (anglais)  


Repères


Micheal Eneramo


Date de naissance :
26 novembre 1985 à Lagos (Nigéria)
Nationalité : Nigériane
Taille : 1m87
Poids : 85 kg
Club actuel : Espérance de Tunis (Tunisie)

 

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
20 mai 2009 3 20 /05 /mai /2009 00:27


Joachim Löw, le sélectionneur allemand a convoqué le Brésilien naturalisé Jeronimo Cacau (VfB Stuttgart) pour la tournée asiatique de la Mannschaft.


Là-bas, les Allemands disputeront deux matches amicaux : le 29 mai contre la Chine à Shanghai et le 2 juin contre les Emirats Arabes Unis à Dubaï.


Cacau a accueilli la nouvelle avec joie : « Au départ, lorsque j'ai demandé ma naturalisation, mon objectif n'était pas de jouer en sélection allemande. Je l'ai juste pris parce que ma famille se sent bien en Allemagne. Mes enfants sont même nés ici. Le fait d'être appelé avec la Mannschaft me réjouit. Cela montre aussi que l'on me suivait depuis quelques années. C'est beau d'être convoqué en même temps que mes coéquipiers en club : Christian Träsch, Mario Gomez et Thomas Hitzlsperger ».
 

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 21:39


Amaury Bischoff, le jeune milieu de terrain franco-portugais d'Arsenal (22 ans), explique mardi à francefootball.fr pourquoi il a choisi de jouer pour la sélection du Portugal.


« Je me sens tout simplement bien là-bas. J'ai déjà joué pour les Espoirs et été appelé avec les A. Ils m'ont d'ailleurs très bien intégré. J'espère vraiment que je ferai partie du groupe dans deux semaines ou alors en septembre prochain. C'est mon objectif. Et puis jouer aux côtés de Cristiano (Ronaldo), c'est super ! »


La Selecçao en tête

Amaury Bischoff évoque par la suite son avenir. Car, même s'il a connu, il y a quinze jours, son baptême du feu en Premier League, il n'est toujours pas assuré de rester chez les Gunners la saison prochaine. En effet, son contrat se termine en juin. Ainsi, il rencontrera Arsène Wenger dans les prochains jours pour discuter d'un nouveau bail. Mais Bischoff tient aussi à profiter de son statut de joueur libre. « Je vais étudier toutes les propositions qui s'offrent à moi », affirme-t-il. « J'ai des contacts un peu partout. Angleterre, Allemagne, Portugal, Espagne et même France. J'irai là où on me fera jouer le plus possible. Car je sais que je peux intégrer la sélection A du Portugal. Et pour cela, le sélectionneur Carlos Queiroz, qui compte sur moi et qui me l'a dit lui-même, veut que je joue beaucoup plus en club. »

 

Rappelons qu'Amaury Bischoff a joué auparavant avec l'équipe de France des moins de 18 ans. En mai 2007, il avait choisi de rejoindre la sélection lusitanienne.


Repères


Amaury Bischoff

Date de naissance :
31 mars 1987 à Colmar (France)
Nationalités : Portugaise et Française
Taille : 1m76
Poids : 65 kg
Club actuel : Arsenal FC (Angleterre)

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
17 mai 2009 7 17 /05 /mai /2009 19:00


Mehdi Lacen, le milieu de terrain franco-algérien du Racing Santander (première division espagnole), hésite encore à rejoindre les Fennecs.


Alors que l'arrivée de Mehdi Lacen (25 ans) traîne un peu en longueur, Mohamed Benhamou, le gardien du Mouloudia Club d'Alger s'est exprimé ce vendredi dans Le Buteur: « Il ne sert à rien de lui mettre la pression, mais pour se persuader que l'équipe d'Algérie est un bon challenge, il n'a qu'à voir tous les grands joueurs qui y sont, à l'instar de Ziani, Belhadj, Bougherra et les autres. S'il joue en Liga espagnole, c'est que forcément c'est un grand joueur. Mais si à la base, il n'a pas envie de jouer pour l'Algérie, ça ne sert à rien de le forcer à le faire, car on a beau être le meilleur joueur du monde, on peut rien faire sans envie. La décision doit lui appartenir à lui et à personne d'autre. S'il vient, c'est tant mieux pour tout le monde, s'il ne vient pas, il sera le perdant, pas l'Algérie. » Mehdi Lacen avait déjà été convoqué par l'Algérie août 2006* pour des rencontres amicales face à Istres et au Gabon. Mais il s'était rendu au camp d'entraînement des Verts, avait brièvement discuté avec les dirigeants de la FAF et était reparti. Certains avaient évoqué des problèmes administratifs.  


Voyage décisif en juin

Jusqu'ici, Mehdi Lacen* a toujours affirmé qu'il prendrait sa décision après un voyage en Algérie. Car pour le moment, il n'a jamais mis les pieds en Algérie. Normalement, ce séjour devait se dérouler cet hiver mais a dû être reporté à cet été à cause d'un calendrier surchargé. « Avant de prendre la décision de jouer ou pas pour l'Algérie, je dois au moins découvrir mon pays d'origine et je compte organiser ce voyage à la fin du championnat, c'est-à-dire le 31 mai. Ce sera trop tard pour le match contre l'Egypte (le 7 juin) », assurait-il, il y a un peu plus d'un mois. Mehdi Lacen tient absolument à visiter Alger la ville d'où est natif son grand-père et faire connaissance, sur place, avec sa famille paternelle. S'imprégner de la culture du pays. « Je ne veux pas jouer en sélection juste pour avoir le statut d'international et soigner mon CV. Je veux y aller en étant certain d'avoir fait le bon choix. Je veux y aller pour apporter quelque chose à l'Algérie. Ceux qui sont dans le même cas que moi comprendront ma position, je demande juste qu'on me laisse le temps nécessaire pour me décider. »


* Mehdi Lacen, a déjà tiré un trait sur l'équipe de France : « Je suis réaliste et je sais que des milieux défensifs comme moi, il y en a des centaines en France. » Notons par ailleurs que la mère du joueur est italienne.


Repères

Mehdi Lacen


Date de naissance :
15 mai 1984 à Versailles (France)
Nationalité : Française
Taille : 1m76
Poids : 74 kg
Club actuel : Racing Santander (Espagne)

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article
17 mai 2009 7 17 /05 /mai /2009 00:11


Pierre Berbizier, l'entraîneur du Racing-Métro, récent champion de Pro D2,  explique que dans son recrutement, la nationalité du joueur n'est qu'un facteur secondaire.


« Je ne regarde pas l'âge, la taille, le poids, la nationalité sur lesquels on se focalise beaucoup en ce moment, ce que je trouve nauséabond. Ce n'est pas sur la carte d'identité qu'on juge l'homme », a-t-il déclaré dans une interview à sports.fr. ''Berbize'' dit privilégier avant toute chose la performance sportive et le relationnel avec le rugbyman.


Pour l'instant, le Racing-Métro a enregistré les arrivées de Sébastien Chabal, Lionel Nallet et Julien Saubade. Celles du sud-africain François Steyn et de l'international italien Santiago Dellape seraient imminentes. Le promu en Top 14 a de l'ambition...

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article