Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 19:29


Habib Bamogo, l'attaquant de l'OGC Nice, n'attend plus que le feu vert de la FIFA pour représenter le Burkina Faso.


Après avoir refusé il y a quelques années de revêtir le maillot du Burkina Faso, Habib Bamogo est désormais d'attaque. « Maintenant que je me sens mieux dans ma peau. Je me sens prêt. Je pense qu'à l'époque, jouer avec les Etalons n'aurait pas été une bonne idée. Je ne dis pas que la motivation aurait été absente, mais j'étais jeune et je manquais de stabilité en club. Or, il me fallait de la stabilité. J'en ai trouvé à Nice », déclarait-il en avril à RFI. Aujourd'hui, épanoui après deux saisons passées chez les Aiglons, Bamogo (27 ans) « attend toujours la dérogation (...) de la FIFA ». Car comme il le précise judicieusement, il « est dépendant » de l'instance faîtière.


Feu vert imminent

Mais Habib Bamogo ne devrait plus être bloqué pour longtemps. En effet, le 3 juin dernier, la FIFA a aboli la limite d'âge  (jusque-là fixée à 21 ans) permettant de jouer pour une autre équipe nationale. Ainsi, les joueurs disposant de plusieurs nationalités pourront, à n'importe quel moment de leur carrière, demander (une seule fois) à changer de sélection*. ''Yoshi''** Bamogo, qui a joué avec la France dans les catégories de jeunes     (-18, -20, espoirs) devrait pouvoir bénéficier de cette nouvelle disposition et continuer son petit bonhomme de chemin avec les Etalons burkinabés. Alors, même si son arrivée ne fait à priori pas que des heureux (cliquez ici), il pourrait tout de même débuter avec les Verts contre la Côte d'Ivoire le 5 septembre prochain.      


* A condition de ne pas avoir disputé de match officiel avec les « A » de la  première sélection.

** Surnom que lui a donné son ex-coéquipier à l'OM, Mamadou Niang.


Repères

Habib Bamogo


Date de naissance :
8 mai 1982 à Paris (France)
Nationalités : Française et Burkinabè
Taille : 1m76
Poids : 72 kg
Club actuel : Nice (France)

Partager cet article

Repost 0
Published by Ismaël Bouchafra-Hennequin
commenter cet article

commentaires